Le Britannique Bradley Wiggins en pleine forme
Le Britannique Bradley Wiggins en pleine forme | PASCAL PAVANI / AFP

Wiggins vainqueur du Dauphiné pour la deuxième fois

Publié le , modifié le

Le Britannique Bradley Wiggins (Sky) a remporté pour la deuxième fois le Critérium du Dauphiné, dimanche à Châtel, un an après son premier succès et se positionne parmi les favoris pour le prochaine Tour de France. L'Espagnol Daniel Moreno (Katusha) a enlevé la 7e et dernière étape en réglant dans une arrivée en côte un premier peloton, devant son compatriote Luis Leon Sanchez et l'Australien Cadel Evans.

Agé de 32 ans, Wiggins a signé la troisième victoire britannique dans  l'épreuve en 64 éditions. e Londonien a endossé le maillot de leader dès la première étape, lundi  dernier, au lendemain du prologue de Grenoble, et a conforté sa position en  dominant jeudi le long contre-la-montre (53,5 km) de Bourg-en-Bresse. Triple champion olympique sur piste, le Britannique a remporté son huitième  succès de la saison:  trois courses par étapes du calendrier mondial (Paris-Nice, Tour  de Romandie, Dauphiné). Il a pris rang de favori du prochain Tour de France, qui  s'élancera le 30 juin de Liège (Belgique).

Les Sky impressionnants, Evans rassuré

L'équipe de Wiggins a dominé debout en bout la course. Elle a raflé trois des quatre premières places du classement  final avec l'Australien Michael Rogers, deuxième à 1 min 17 sec, et le  Britannique Chris Froome, quatrième à 1 min 45 sec  Evans s'est classé troisième du général, à 1 min 26 sec de Wiggins. Dans la principale étape de montagne, samedi, Wiggins n'a jamais été  inquiété par ses adversaires. Il a fait jouer l'autorité dont il a fait preuve tout au long de la semaine pour calmer ses adversaires dans le dernier kilomètre d'ascension du col du Corbier. 

Arrivé en 19e position sur la ligne à 10 secondes du vainqueur, Bradley Wiggins a levé les bras plutôt sobrement mais ce succès, son troisième cette année dans une course par étapes du World Tour, lui a permis d'affirmer: "En juillet, je serai un des favoris avec Cadel Evans" (ndlr: sur le Tour de France). "Presque tous les jours mon équipe a travaillé en tête de peloton et nous finissons à Châtel avec la victoire, la deuxième et la quatrième place du classement final. Il y a de quoi être satisfait."       

Moreno le plus véloce

Dans la dernière étape, limitée à 124,5 kilomètres, Jérôme Coppel et Pierre  Rolland, rescapés d'une échappée lancée après une cinquantaine de kilomtètres,  ont animé la course. Les deux Français, rejoints dans le final par Alexandre Geniez, ont été  repris par le premier peloton à 2,5 kilomètres de l'arrivée. Dans le sprint jugé au bout d'une montée de 1,5 kilomètres, Moreno a  débordé pour finir Luis Leon Sanchez et enlever son deuxième succès de la  semaine après celui de mardi dernier (2e étape) à Saint-Félicien (Ardèche). "L'équipe Katusha a fait un gros travail. Cela conclut une belle première partie de saison pour moi avant de prendre du repos et de préparer le Tour d'Espagne que je vais disputer auprès de mon leader habituel Joaquim Rodriguez", a-t-il dit. "J'ai profité de son absence ici pour gagner deux étapes mais quand il est là je suis très heureux de mon sort et de pouvoir l'aider." 

Mathieu Baratas