Wiggins Bradley clm 04 2011
Le Britannique Bradley Wiggins, spécialiste du contre-la-montre | AFP - Fabrice Coffrini

Wiggins, une 2e place qui vaut la première

Publié le , modifié le

En finissant à 11 petites secondes de Tony Martin (HTC) lors du contre-la-montre du Critérium du Dauphiné, Bradley Wiggins (Sky) a pris la tête du classement général, au terme de cette 3e étape. Sur un parcours pratiquement identique à celui du prochain Tour de France, et sur une route détrempée, Alexandre Vinokourov (Astana), ancien porteur du maillot jaune, a perdu plus de deux minutes sur le vainqueur.

C'était une répétition, mais à trois semaines du départ du Tour de France, personne n'a voulu prendre de trop grands risques. Sur le parcours du contre-la-montre du prochain Tour de France à Grenoble, la route détrempée a totalement modifié l'approche des favoris pour cette 3e étape du Critérium du Dauphiné. Cela n'a pas, néanmoins, complètement rebattu les cartes au départ, les rouleurs restant les meilleurs.

Et à ce petit jeu, Tony Martin a prolongé le bon début de course de son équipe HTC-Columbia. Au lendemain de la victoire de son jeune coéquipier Degenkolb, l'Allemand s'est montré le plus rapide au terme des 42.5km, reléguant à 11" l'un de ses plus sérieux rivaux, Bradley Wiggins, multiple champion du monde sur piste, alors qu'un autre membre de l'équipe HTC s'illustrait, avec la troisième place du Norvégien Edvald Boasson Hagen. Un autre homme fort des chronos. Si la journée a été excellente pour cette formation, elle l'a également été pour Wiggins. Troisième du classement général ce matin, il savait qu'il avait les moyens de s'emparer de la première place. Il n'a pas raté cette occasion, étant le seul à suivre de près le rythme de Martin. Tout au long de cette étape, le Britannique a couru pour la victoire, fournissant son effort sur le deuxième tiers du parcours. Il a gommé le retard de 21" qu'il avait sur Tony Martin après 15 km et comptait deux dixièmes d'avance sur l'Allemand à mi-course mais a décliné dans la partie finale, favorable aux rouleurs. "C'est le contre-la-montre le plus dur de l'année avec deux côtes et une mise en route difficile parce qu'il n'est pas évident d'y trouver le bon rythme", a déclaré Tony Martin.

S'il y a un nouveau leader, c'est que l'ancien a concédé du temps. Alexandre Vinokourov (Astana) a perdu plus de deux minutes sur le vainqueur du jour, terminant à la 14e place de l'étape. L'Australien Cadel Evans, sixième de l'étape derrière le Slovène Janez Brajkovic, a lâché 1'20" à Martin, prenant tout de même la 3e place du classement général alors qu'il n'était qu'à deux secondes de Wiggins ce matin.

Réactions

Tony Martin (GER/HTC), vainqueur de l'étape: "J'ai fait un bon chrono, j'en suis content. C'est un très bon test pour le Tour de France, pour ma condition actuelle et pour le parcours aussi. Les conditions météo étaient particulières, il fallait faire attention. Au début du Dauphiné, j'ai eu du mal dans les montées. Mais je pense que ça va aller de mieux en mieux au fil des étapes. Au Tour, je viserai une place dans les dix premiers du classement général. Le meilleur rouleur ? C'était Cancellara... l'an dernier."
Bradley Wiggins (GBR/Sky), leader: "J'ai fait un bon chrono. J'avais de bonnes sensations. Aujourd'hui, c'était vraiment mon truc, ma spécialité. Les deux étapes de montagne du week-end (samedi et dimanche), ce seront des étapes du Tour... et un vrai test pour moi. Mon objectif, ici, c'est d'aller sur le podium. Pour l'instant, j'ai le maillot (jaune) et je suis en bonne condition. Pour le Tour, c'est un contre-la-montre qui peut avoir pas mal d'influence. Si on n'a pas les jambes après trois semaines de course, ça peut coûter très cher."
Alexandre Vinokourov (KAZ/Astana), ancien leader: "C'est une déception car je pensais que le parcours me serait plus favorable. Mais je n'étais pas en jambes dès les premiers kilomètres. Ce fut difficile ensuite de trouver le bon rythme. J'étais partagé entre la volonté de sauver mon maillot jaune et la sagesse de ne pas prendre de risques. J'ai choisi la seconde solution surtout dans les descentes glissantes où c'était devenu trop dangereux. J'ai perdu du temps mais il reste encore des étapes de montagne très dures. Rien n'est terminé."
Christophe Riblon (FRA/AG2R La Mondiale), 8e de l'étape: "Je suis très satisfait de ce contre-la-montre. Je ne concède pas trop de temps par rapport aux meilleurs. Je sens que la forme revient bien. J'attends une confirmation en montagne."
Jérôme Coppel (FRA/Saur-Sojasun), 13e de l'étape: "Deux minutes sur Martin qui a fait une grosse performance, c'est pas mal même si j'espérais faire un peux mieux. Je connaissais le parcours pour l'avoir reconnu avant le Dauphiné. Mais, cette fois, c'était glissant surtout dans les descentes."

Classement de la 3e étape

1. Tony Martin (GER/HTC) les 42,5 km en 55:27.
2. Bradley Wiggins (GBR/SKY) à 0:11.
3. Edvald Boasson Hagen (NOR/SKY) 0:43.
4. David Zabriskie (USA/GRM) 0:58.
5. Janez Brajkovic (SLO/RSH) 1:17.
6. Cadel Evans (AUS/BMC) 1:20.
7. Geraint Thomas (GBR/SKY) 1:36.
8. Christophe Riblon (FRA/ALM) 1:37.
9. Rein Taaramae (EST/COF) 1:56.
10. Rui Alberto Costa (POR/MOV) 2:00.
11. Kanstantsin Siutsou (BLR/HTC) 2:02.
12. Adriano Malori (ITA/LAM) 2:04.
13. Jérome Coppel (FRA/SAU) 2:08.
14. Alexandre Vinokourov (KAZ/AST) 2:18.
15. Ben Hermans (BEL/RSH) 2:26.
16. Jérémy Roy (FRA/FDJ) 2:38.
17. Jürgen Van den Broeck (BEL/OLO) 2:39.
18. Rigoberto Uran (COL/SKY) 2:41.
19. Kristjan Koren (SLO/LIQ) 2:43.
20. Blel Kadri (FRA/ALM) 2:43.
...
23. Robert Gesink (NED/RAB) 2:49.
42. Samuel Sanchez (ESP/EUS) 3:27.
43. Nicolas Roche (EIR/ALM) 3:31.
45. Luis Leon Sanchez (ESP/RAB) 3:38.
59. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) 3:54.
90. Daniel Martin (EIR/GRM) 4:52.
135. Ivan Basso (ITA/LIQ) 6:16.
175. Oscar Pujol (ESP/OLO) 10:26.

Classement général

1. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 8h41:37.
2. Cadel Evans (AUS/BMC) à 1:11.
3. Janez Brajkovic (SLO/RSH) 1:21.
4. Alexandre Vinokourov (KAZ/AST) 1:56.
5. Rui Alberto Costa (POR/MOV) 2:12.
6. Geraint Thomas (GBR/SKY) 2:25.
7. Jürgen Van den Broeck (BEL/OLO) 2:28.
8. Christophe Riblon (FRA/ALM) 2:45.
9. Ben Hermans (BEL/RSH) 2:46.
10. Jérome Coppel (FRA/SAU) 2:52.
11. Kanstantsin Siutsou (BLR/HTC) 2:52.
12. Christophe Kern (FRA/EUC) 3:14.
13. Jean Christophe Péraud (FRA/ALM) 3:18.
14. Blel Kadri (FRA/ALM) 3:19.
15. Thomas Voeckler (FRA/EUC) 3:23.
16. Nicolas Roche (EIR/ALM) 3:26.
17. Rein Taaramae (EST/COF) 3:53.
18. David Moncoutié (FRA/COF) 3:54.
19. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) 3:55.
20. Rob Ruygh (NED/VAC) 3:55.
...
24. Samuel Sanchez (ESP/EUS) 4:15.
28. Robert Gesink (NED/RAB) 4:56.
32. Edvald Boasson Hagen (NOR/SKY) 5:05.
90. Tony Martin (GER/HTC) 10:09.
94. Ivan Basso (ITA/LIQ) 10:41.
100. Luis Leon Sanchez (ESP/RAB) 11:43.
118. Daniel Martin (EIR/GRM) 13:40.
175. Vitaliy Kondrut (UKR/LAM) 26:41.