Bradley Wiggins
Bradley Wiggins | ANSA/MAXPPP

Wiggins "à un point critique"

Publié le , modifié le

Bradley Wiggins, contraint à renoncer à la défense de son titre dans le prochain Tour de France, se trouve "indiscutablement à un point critique", a estimé un membre de l'encadrement de son équipe Sky dans la presse anglaise.

L'état actuel du Britannique, qui n'a plus couru depuis son abandon du Giro  (17 mai), a été comparé à une éponge sèche, par Shane Sutton, ancien entraîneur  et aujourd'hui conseiller. "C'est indiscutablement un point critique. Y aura-t-il un impact  psychologique sur lui ? Je ne sais pas.", a affirmé à The Observer Shane Sutton. "Quand vous rencontrez un problème comme celui-ci, vous devez vous inspirer  des exemples des autres. Et je citerai celui de Cadel Evans, qui a connu une  année difficile en 2012 avant de revenir et monter sur le podium du Giro à 36  ans", a estimé Sutton qui conseille à Wiggins de s'aligner au Tour d'Espagne  afin de se préparer au contre-la-montre des Mondiaux, fin septembre, à Florence  (Italie).

"Brad doit se fixer des objectifs aussi vite que possible afin de pouvoir  remonter sur son vélo. Et le mieux ce serait la Vuelta (départ le 24 août) en  tant que préparation pour le titre mondial du contre-la-montre qui lui a  toujours échappé jusqu'ici", a encore dit Sutton. "Il doit s'améliorer, trouver des variantes (dans sa manière de  s'entraîner), faire les choses différemment pour obtenir le même résultat. Car  il est comme une éponge utilisée pour laver les voitures, et il est  complètement à sec", a conclu l'ancien entraîneur de Sky. Wiggins (33 ans) a été contraint à l'abandon au Giro, avant le départ de la  13e étape, à cause d'une infection pulmonaire. Le Londonien a souffert aussi  d'une inflammation au genou gauche, en passe seulement d'être guérie. Son forfait pour le Tour 2013 (29 juin au 21 juillet) a été annoncé  vendredi par Dave Brailsford, patron de Sky.

AFP