Bradley Wiggins
Bradley Wiggins | ©GUILLAUME HORCAJUELO/EPA/MAXPPP

Wiggins remporte Paris-Nice

Publié le , modifié le

Maillot jaune depuis une semaine, le Britannique Bradley Wiggins a remporté la 70e édition de Paris-Nice. Vainqueur de la dernière étape, un contre-la-montre individuel, il a pris le dessus sur le Néerlandais Lieuwe Westra, qui pointe au final à huit secondes et l'Espagnol Alejandro Valverde. Wiggins, qui signe son 15e succès dans un contre-la-montre, est le premier Britannique à remporter la Course au Soleil depuis 1967 et le succès de Tom Simpson.

Les Britanniques auront donc attendu 45 ans pour voir l'un des leurs s'imposer à Nice. "Je connais mon histoire du vélo, Paris-Nice est une course historique, mon idole Tom Simpson a gagné ici", a souligné Wiggo. "J'ai déjà terminé 4e du Tour (en 2009), j'ai gagné le Dauphiné (2011) et  maintenant Paris-Nice, je suis avec les meilleurs, dans les cinq qui peuvent  faire quelque chose au Tour", a affirmé Wiggins. En jaune depuis lundi, le coureur de la formation Sky a eu le mérite de résister tout au long de la semaine, gardant le cap au Lac de Vassivière, à  Rodez, et à Mende, Wiggins savait qu'avec six secondes d'avance sur l'étonnant Westra avant ce dernier contre-la-montre, la victoire finale lui tendait les bras. Et malgré une très grosse prestation du jeune Néerlandais dans l'épreuve de vitesse, Wiggins a répondu présent en comptant deux secondes de moins sur l'ultime parcours.

Au général, ce sont donc huit secondes qui séparent le Londonien de Westra, alors que l'Espagnol Alejandro Valverde termine troisième à 1 min 10 sec. Favori de cette dernière étape, le Britannique de 31 ans se trouvait néanmoins devancé de deux secondes au pointage intermédiaire (au Km 5,5)  par Westra, et au final, il s'est imposé avec 1 sec 98 centièmes d'avance. A noter également la bonne performance du Français Jean-Christophe Péraud qui a terminé troisième place de ce contre-la-montre, à 33 secondes de Wiggins. Péraud s'est ainsi montré plus rapide que le Slovène Simon Spilak et un autre Français, Jérôme Coppel. Ce dernier termine 11e du général, alors que deux autres Tricolores intègrent le top 10, Arnold Jeannesson (6e à 2:13), et Sylvain Chavanel (8e à 2:42).

Réactions

Lieuwe Westra (NED/Vacansoleil), 2e de l'étape et du général: "Je suis battu de deux secondes, c'est une déception même si je ne m'attendais pas à être à ce niveau sur ce Paris-Nice. Je suis tombé sur un super Wiggins. Avec l'équipe, on a passé une grande semaine."

Jean-Christophe Péraud (FRA/AG2R La Mondiale), 3e de l'étape: "C'est un résultat qui me rassure même s'il est toujours décevant de se faire éjecter de la première place par les deux derniers coureurs. J'avais cette étape en tête mais je n'avais pas au départ la prétention de battre Wiggins! J'aime les chronos et celui-ci, en montée, m'avantageait à cause de mon rapport poids-puissance favorable. J'ai eu de très bonnes sensations, j'ai fait une belle montée. Sur ce Paris-Nice, j'ai eu peu de satisfaction avant aujourd'hui, j'ai été malchanceux dans l'ensemble."

Maxime Monfort (BEL/RadioShack), 7e du général: "Je ne suis pas content car j'ai reculé d'une place au classement mais cela aurait pu être pire. J'étais proche de l'abandon voici quelques jours à cause d'une sinusite. J'ai dû prendre des antibiotiques. Ce matin, je me sentais vraiment mal. Je me dis que je peux être heureux de cette 7e place, qui prouve que ma condition est bonne. J'ai deux semaines devant moi pour être à cent pour cent au Critérium international puis au Tour du Pays Basque."

Nicolas Guillé (directeur sportif de Jérôme Coppel, Saur-Sojasun): "On finit sur une bonne note avec Jérôme, qui a fait un super chrono. On regrette la bordure (de lundi dernier), certes. On savait, et ce depuis le début, que l'on ne serait pas loin le dimanche, que l'on avait loupé une journée cruciale. C'est une bonne expérience à retenir pour les fois prochaines. Jérôme termine très bien cette course et peut maintenant se projeter sur des objectifs plus lointains. Il va se reposer, enchaîner avec le Critérium international et une bonne phase d'entraînement, pour préparer le Tour de Romandie, vers lequel on se tourne désormais."

Classements

Classement général:
1. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 28 h 12:16.
2. Lieuwe Westra (NED/VAC) à 0:08.
3. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 1:10.
4. Simon Spilak (SLO/KAT) 1:24.
5. Tejay Van Garderen (USA/BMC) 1:54.
6. Arnold Jeannesson (FRA/FDJ) 2:13.
7. Maxime Monfort (BEL/RSH) 2:21.
8. Sylvain Chavanel (FRA/OPQ) 2:42.
9. Robert Kiserlovski (CRO/AST) 3:30.
10. Angel Vicioso (ESP/KAT) 3:59.
11. Jérôme Coppel (FRA/SAU) 4:28.

Classement de la 8e étape:
1. Bradley Wiggins (GBR/SKY) les 9,6 km en 19:12.
(moyenne: 30,0 km/h)
2. Lieuwe Westra (NED/VAC) à 0:02.
3. Jean-Christophe Péraud (FRA/ALM) 0:33.
4. Simon Spilak (SLO/KAT) 0:47.
5. Jérôme Coppel (FRA/SAU) 0:51.
6. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 0:52.
7. Andreas Klöden (GER/RSH) 0:58.
8. David Moncoutié (FRA/COF) 0:59.
9. Damiano Cunego (ITA/LAM) 0:59.
10. Rigoberto Uran (COL/SKY) 1:06.
11. Daniel Navarro (ESP/SAX) 1:06.
12. Arnold Jeannesson (FRA/FDJ) 1:07.
...

Voir la video

Romain Bonte