Weening Pieter Rabobank 2007
Le Néerlandais Pieter Weening | AFP - Franck Fife

Weening vainqueur d'étape et nouveau leader du Giro

Publié le , modifié le

La 5e étape du Tour d'Italie a encore une fois été marquée par une chute d'un coureur, Tom Jent Slagter (Rabobank). Sur la ligne d'arrivée à Orvieto, son coéquipier Pieter Weening a su conserver une petite avance malgré la dernière courte mais intense ascension pour remporter l'étape devant les Colombiens Duarte et Serpa et Christophe Le Mével. En perdition, David Millar (Garmin), leader du général ce matin, laisse son maillot rose au vainqueur du jour.

Le sport résumé en un moment. Alors qu'une minerve est posée à Tom Jent Slagter, auteur d'une chute violente, son coéquipier de la Rabobank, Pieter Weening s'envole devant le peloton pour une chevauchée qui le mènera à la victoire d'étape, avec en prime, le maillot rose de leader du classement général de ce Giro. Entre bonheur et larmes, la 5e étape de ce Tour d'Italie, au lendemain de l'étape neutralisée pour rendre hommage à Wouter Weylandt, a encore offert son lot de sensations. Sans atteindre, heureusement, la dramaturgie de la 3e étape et la mort du coureur belge.

Dans l'une des plus belles étapes de ce Giro, le final a été haletant. Parti dans les dix derniers kilomètres, Weening a d'abord résisté à la volonté de John Gadret (AG2R) de s'associer à lui pour aller le plus loin possible. Puis, il a dû puiser dans ses réserves pour ne pas laisser revenir le premier groupe de poursuivants dans la dernière courte mais intense ascension, à deux kilomètres de l'arrivée. Et malgré les attaques notamment de Michele Scarponi, dont l'équipe Lampre a encore beaucoup travaillé aujourd'hui, les poursuivants n'ont jamais pu s'entendre pour unir leur effort et recoller. Du coup, en donnant ses dernières forces dans le dernier kilomètre plus roulant, Pieter Weening pouvait lever les bras en signe de victoire, pour la deuxième fois de sa carrière dans un grand tour (après le Tour de France 2005 à Gerardmer). Le bonheur se complétait d'une surprise inattendue, avec l'obtention du maillot rose de leader du classement général. Car David Millar (Garmin), son détenteur ce matin, était totalement à la dérive dans l'ascension, et le Néerlandais parvenait à conserver 8" d'avance sur la ligne d'arrivée. Du coup, ce sont 2 petites secondes qui lui permettent de devancer l'Italien Marco Pinotti et le Bélarusse Siutsou, tous-deux de l'équipe HTC. S'il était monté sur le podium aujourd'hui, Christophe Le Mével (Garmin) ne serait pas resté au pied du podium du classement général, restant à cinq secondes du nouveau leader.

Classements

Classement de la 5e étape
1. Pieter Weening (NED/Rabobank) les 191 km en 4 h 54:49.
2. Fabio Duarte (COL/GEO) à 0:08.
3. Jose Serpa (COL/AND) 0:08.
4. Christophe Le Mével (FRA/GRM) 0:08.
5. Oscar Gatto (ITA/FAR) 0:08.
6. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) 0:08.
7. Alberto Contador (ESP/SAX) 0:08.
8. Michele Scarponi (ITA/LAM) 0:08.
9. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) 0:08.
10. Roman Kreuziger (CZE/AST) 0:08.
...
16. Denis Menchov (RUS/GEO) 0:08.
20. Igor Anton (ESP/EUS) 0:08.
31. Carlos Sastre (ESP/GEO) 0:28.
42. John Gadret (FRA/ALM) 0:58.
49. David Millar (GBR/GRM) 2:50.
Classement général
1. Pieter Weening (NED/Rabobank) 14 h 59:33.
2. Marco Pinotti (ITA/HTC) à 0:02.
3. Kanstantsin Siutsou (BLR/HTC) 0:02.
4. Christophe Le Mével (FRA/GRM) 0:05.
5. Pablo Lastras (ESP/MOV) 0:22.
6. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) 0:24.
7. Michele Scarponi (ITA/LAM) 0:26.
8. Steven Kruijswijk (NED/RAB) 0:28.
9. Alberto Contador (ESP/SAX) 0:30.
10. Jose Serpa (COL/AND) 0:33.
...
18. Roman Kreuziger (CZE/AST) 0:52.
20. Denis Menchov (RUS/GEO) 0:55.
26. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) 1:06.
31. Igor Anton (ESP/EUS) 1:15.