Warren barguil
Warren Barguil, bras en écharpe, en janvier 2016 après son accident | BRUNO PERREL / LE TELEGRAMME

Warren Barguil (Sunweb) : "Je regarde la vie différemment"

Publié le , modifié le

Encore excellent en 2016 malgré un grave accident en janvier, Warren Barguil aborde 2017 avec des ambitions. Mais avec aussi plus de recul.

"Je regarde la vie différemment." Un an après l’accident qui l’a mis à terre ainsi que cinq de ses coéquipiers, Warren Barguil n’est plus le même. Il avoue sans détours qu’il n’est pas encore passé à autre chose : "il y a un stress post-traumatique, quand je conduis, quand je vois les comportements de certains automobilistes, ça me fait plus peur qu'avant, c'est certain. Un accident comme celui-là, c'est quelque chose que l'on n'oublie pas".

Les étapes du Tour de France en 2017

Sur le plan purement sportif, la saison 2016 de « Wawa » a été une réussite (3e du Tour de Suisse, 6e de Liège-Bastogne-Liège et 8e du Tour de Lombardie) mais plombée par un Tour de France manqué dans les grandes largeurs (23e) et un abandon sur la Vuelta. C’est sans doute pour cela que le Breton choisira de se concentrer sur « les victoires d'étapes » au mois de juillet. L’autre grand moment de sa saison se jouera au printemps quand il faudra affronter les Ardennaises. Des parcours sur lesquels Barguil est souvent à l’aise. C'est vraiment important pour moi d'y être à mon meilleur niveau, explique le coureur de l’équipe Sunweb. Faire aussi bien que l'an passé, ce serait déjà pas mal, et confirmer ce que je peux faire sur ce type de course.

Et pour l’avenir, Barguil ne se projette pas forcément mais il explique à l’AFP qu’il « aimerai[t] bien être dans une équipe française pour pouvoir parler plus en français ». Ce ne sera pas avant deux ans, au mieux, et à la fin de son contrat.