Pogacar
Deuxième victoire pour Tadej Pogacar sur la Vuelta 2019 | ANDER GILLENEA / AFP

Vuelta : Tadej Pogacar remporte la 13e étape, Primoz Roglic conforte son maillot rouge de leader

Publié le , modifié le

Au bout des 166 kilomètres de course entre Bilbao et l'Alto de Los Machucos, Tadej Pogacar (UAE Emitates) a remporté la 13 étape de la Vuelta, sa deuxième sur ce Tour d'Espagne. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) termine deuxième de l'étape et consolide son maillot rouge de leader. Pierre Latour (AG2R La Mondiale), qui a cru un temps pouvoir remporter cette étape, complète le podium à 27 secondes des deux Slovènes.

L'Alto de Los Machucos a donné le vertige aux 165 coureurs au départ de cette 13 étape de la Vuelta. Pierre Latour (AG2R La Mondiale), seul dans l'enfer de cette dernière ascension, a subi de plein fouet le retour des favoris pour la victoire finale : Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et Tadej Pogacar (UAE Emitates). Le vainqueur du Tour de l'avenir 2018 a réglé le sprint devant le porteur du maillot rouge pour lever les bras pour la deuxième fois sur ce Tour d'Espagne après son succès à Andorre lors de la 9e étape. Un second succès qui permet au jeune Slovène de 20 ans de s'inviter sur le podium du général à 3'01 de Roglic. Alejandro Valverde (Movistar), quatrième de l'étape, reste deuxième mais perd 33 secondes sur le leader de la formation Jumbo-Visma. 

Le succès de Tadej Pogacar lui permet de devancer Miguel Angel Lopez (Astana) et Nairo Quintana (Movistar) dans la course au maillot rouge. Mais le Slovène récupère surtout le maillot blanc du meilleur jeune qui était sur les épaules de Lopez. Le Colombien de 25 ans s'est retrouvé une nouvelle fois en difficulté aujourd'hui dans les forts pourcentages de Los Machucos et termine à 1'01 de son rival pour la tunique blanche. 

Latour et Bouchard proches du jackpot  

Parmi un gros groupe d'échappée d'une trentaine de coureurs dès le début de course, les deux Français de l'équipe AG2R La Mondiale, Geoffrey Bouchard et Pierre Latour, ont failli réaliser la course parfaite sur cette 13e étape. Dans ce groupe d'attaque qui n'a jamais su s'entendre les offensives se sont multipliées dans chaque ascension du jour (7 au total). Des attaques dans lesquelles Geoffrey Bouchard a pu se faufiler pour disputer les sprints pour le classement de la montagne. Avec neuf points glanés aujourd'hui, le Français de 27 ans fait un rapproché pour la tunique de meilleur grimpeur. Il est désormais dauphin, à 2 points, de Angel Madrazo qui compte 32 unités.

Leader de l'équipe tricolore, et déjà victorieux d'une étape sur la Vuelta en 2016, Pierre Latour n'a pas pu résister au retour des deux Slovènes, malgré le bon travail de Bouchard pour résister au peloton mené par les Astana. Avec trois minutes d'avance au pied de l'Alto de Los Machucos, Latour a été déposé à 1,5 kilomètre du sommet. Avec 27 secondes de retard sur la ligne, Latour a touché du doigt la victoire et a libéré sa frustration d'un énorme cri de rage quand il est descendu du vélo.