Nicolas Roche (Saxo Tinkoff) vainqueur de la 2e étape de la Vuelta
Nicolas Roche (Saxo Tinkoff). | MIGUEL RIOPA / AFP

Vuelta: Roche tire le premier

Publié le , modifié le

Nicolas Roche a remporté la deuxième étape du Tour d'Espagne disputée entre Pontevedra et Baiona, au sommet de l'Alto Do Monte Da Groba. Le coureur de l'équipe Saxo-Tinkoff s'est défait d'un groupe de costauds au sein duquel on retrouvait notamment Daniel Moreno et Domenico Pozzovivo, respectivement 2e et 3e sur la ligne. Vincenzo Nibali s'empare du maillot rouge de leader.

Les organisateurs avaient innové avec une arrivée en altitude dès la deuxième étape sur cette Vuelta 2013. Si les grands leaders n'ont pas encore déclenché la grande bagarre, ce qui est logique au vu du programme copieux qui les attend pendant trois semaines, mais les seconds couteaux ont livré un beau final. Le début d'étape a été marqué par l'échappée de trois hommes, le Danois  Alex Rasmussen (Garmin), le Néo-Zélandais Greg Henderson (Lotto) et l'Espagnol Francisco Javier Aramendia (Caja Rural), qui ont compté jusqu'à 12 minutes d'avance. Les trois hommes ont néanmoins été repris dans l'ascension du Monte da  Groba (11 km à 5,6% de moyenne), sous l'impulsion notamment de la formation  Movistar d'Alejandro Valverde. Sur les 11 kilomètres de l'Alto Do Monte Da Groba, certains leaders ont déjà montré des signes de faiblesse. Chez Sky, Sergio Henao, préféré très étrangement à Rigoberto Uran, a lâché près de trois minutes aujourd'hui. Laurens Ten Dam a concédé 21 secondes, Scarponi 27 et Coppel plus de deux minutes !

Nibali déjà leader

Ceux-là n'ont pas pu assister à l'explication finale. C'est le Tchèque de la NetApp, König qui a lâché la première banderille mais quand Moreno, Roche et Pozzovivio sont partis en contre, il a du se ranger et laisser les plus forts se jouer la gagne. Un temps, on a pensé que le grimpeur d'AG2R, Pozzovivo serait celui-ci mais Roche avait bien calculé son coup et s'est extirpé au bon moment pour s'en aller gagner la plus belle victoire de sa carrière, lui qui avait terminé 6e de la Vuelta en 2010. Au général, Janez Brajkovic, un peu court dans le final, lâche le maillot rouge de leader mais il se consolera en constatant que c'est Vincenzo Nibali, son coéquipier, qui l'endosse. Le "Requin de Messine" ne s'attendait sans doute pas à prendre les commandes si tôt sur ce Tour d'Espagne.

Classement de la 2e étape

1.  Nicolas Roche (Irl / Saxo - Tinkoff)              4'37'09" 
2.  Daniel Moreno (Esp / Katusha)                          +2"      
3.  Domenico Pozzovivo (Ita / AG2R)                        +6"      
4.  Leopold Koenig (Tch / NetApp)                         +11"     
5.  Alejandro Valverde (Esp / Movistar)                   +12"     
6.  Diego Ulissi (Ita / Lampre)                              
7.  Joaquim Rodriguez (Esp / Katusha)                        
8.  Ivan Basso (Ita / Cannondale)                         +14"     
9.  Bauke Mollema (P-B / Belkin)                          m.t.
10. Rigoberto Uran (Col / Team Sky)                   m.t.
...
14. Thibaut Pinot (Fra / FDJ.fr)                              m.t.

Classement général

1.  Vincenzo Nibali (Ita / Astana)                    5'07'22" 
2.  Nicolas Roche (Irl / Saxo - Tinkoff)                   +8"      
3.  Haimar Zubeldia (Esp / RadioShack)                    +10"     
4.  Chris Horner (E-U / RadioShack)                            m.t.
5.  Robert Kiserlovski (Cro / RadioShack)                   m.t.
6.  Rigoberto Uran (Col / Team Sky)                       +22"     
7.  Ben Hermans (Bel / RadioShack)                        +27"     
8.  Alejandro Valverde (Esp / Movistar)                       m.t.
9.  Rafal Majka (Pol / Saxo - Tinkoff)                    +32"     
10. Roman Kreuziger (Tch / Saxo - Tinkoff)          m.t.
...
33. Thibaut Pinot (Fra / FDJ.fr)                              +1'36"