Quintana Vuelta

Vuelta : Nairo Quintana sur le Tour d'Espagne, dans quel rôle ?

Publié le , modifié le

Déjà vainqueur du Tour d'Espagne en 2016, Nairo Quitana a annoncé au micro de Caracol Radio après l'arrivée du Tour de France sur les Champs Elysées dimanche qu'il participerait à la prochaine Vuelta (24 août - 15 septembre). Une décision qui pose une nouvelle fois la question du leadership au sein de Movistar.

Nairo Quintana participera au Tour d'Espagne du 24 aôut au 15 septembre. Le coureur colombien l'a confirmé dimanche après l'arrivée de la dernière étape de la Grande Boucle sur les Champs Elysées au micro de la radio colombienne Caracol Radio. Sur son Tour national, la Movistar envoie une nouvelle fois une armada impressionnante. Nairo Quintana déjà vainqueur d'un Tour d'Espagne en 2016, participera à son deuxième Grand Tour de la saison après un Tour de France fini à la 8e place et une belle victoire d'étape à Valloire. Il accompagnera Alejandro Valverde, champion du monde - vainqueur en 2009 et 9 fois sur le podium de la Vuelta - et Richard Carapaz titré sur le Tour d'Italie en juin dernier. 

L'éternelle question du leadership

Aux côtés d'Alejandro Valverde et de Richard Carapaz déjà confirmés, Nairo Quintana fait office de 3e tête d'affiche au sein de la Movistar sur cette Vuelta. Mais quel rôle occupera ce dernier ? Souvent critiquée et moquée pour son manque de tactique et de coordination, la formation espagnole n'a rien arrangé cette saison. Certes, Carapaz a raflé le Giro, mais Mikel Landa, encore au pied du podium s'est certainement senti lésé alors qu'il pouvait jouer les tout premiers rôles. Et c'est une nouvelle fois l'éternelle question du costume de leader qui est réapparue sur la dernière Grande Boucle. Si les Movistar ont fait 6e (Landa), 8e (Quintana) et 9e (Valverde) - un bilan, certes impressionnant - ils ont également fait preuve de nombreuses lacunes collectives. Avec 3 coureurs dans le top 10, ils ont surtout remporté le classement par équipes (petit bébé du "boss" de la Movistar Eusebio Unzue). Maigre moisson pour une équipe qui visait plus qu'un podium sur les Champs... C'est tout le paradoxe de l'équipe : des leaders forts, mais incapables de trouver une alchimie. 

Vuelta : Nairo Quintana sur le Tour d'Espagne, dans quel rôle ?
© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Compliqué alors d'imaginer que cette Vuelta pourrait être différente, tant la Movistar nous montre le contraire. Si ce trio doré - maintenant quatuor - Carapaz-Landa-Valverde-Quintana a rarement su trouver la bonne formule, les départs de certains cadres vont sûrement simplifier la chose. L'an passé Alejandro Valverde prenait la 5e place du Tour d'Espagne, Nairo Quintana la 8e, en montrant ses limites. Cette saison la donne sera autre. Quintana sur le départ pour Arkéa Samsic, Carapaz annoncé chez Ineos, le vétéran Valverde pourrait endosser le rôle de leader dans une course qui sied parfaitement à ses caractéristiques physiques de grimpeur-puncheur. 

Dans ce contexte, difficile d'imaginer Nairo Quintana, plutôt auteur de coups d'éclats que réel prétendant sur ses derniers Grand Tour, prendre le leadership de l'équipe. Et si la hiérarchie devait se décider à la pédale, l'organisation n'en serait pas plus claire au sein de la formation Movistar.