L'Espagnol Mikel Iturria (Euskatel), vainqueur de la 11e étape de la Vuelta sur les terres basques
L'Espagnol Mikel Iturria (Euskatel), vainqueur de la 11e étape de la Vuelta sur les terres basques | AFP - ANDER GILLENEA

Vuelta: Mikel Iturria (Euskadi) s'impose au pays basque lors de la 11e étape

Publié le , modifié le

Après un tracé de 180km entre la France et l'Espagne, la 11e étape du Tour d'Espagne s'est conclue à Urdax-Dantxarinea par la victoire de Mikel Iturria (Euskadi), en résistant au retour de ses anciens compagnons d'échappée. Sur les terres basques, le grimpeur espagnol de 27 ans remporte son premier succès dans cette épreuve, le premier de sa formation basque dans cette Vuelta 2019. Un moment de bonheur extrême pour lui et son équipe. Le leader du classement général, Primoz Roglic (Jumbo) conserve son maillot rouge.

Couronné à domicile. Une première victoire en professionnel, une première victoire sur le Tour d'Espagne, une première victoire cette année pour son équipe sur cette Vuelta. Mikel Iturria a accumulé les premières lors de ce mercredi, théâtre de la 11e étape du Tour d'Espagne. Une victoire forcément particulière à beaucoup plus d'un titre. Car l'Espagnol évolue dans la formation basque Euskadi, qui évolue en 2e division et ne doit sa présence ici qu'à une invitation, et qu'elle s'impose lors du retour du peloton dans le pays basque, après un passage en France. "C'est un rêve devenu réalité", a-t-il déclaré après son succès. "J'ai attaqué à fond, avec tout ce que j'avais. Il restait de nombreux kilomètres, je me suis un peu lancé à l'aventure", a-t-il ajouté au micro de la chaîne publique espagnole TVE. "J'ai creusé l'écart immédiatement et ensuite, jusqu'à l'arrivée, il fallait tenir, tenir, tenir.

Parti avec 10 autres coureurs très rapidement dans cette journée, une fois le départ de Saint-Palais, en France, donné, et alors que le groupe a atteint les 14 unités après, l'Ibère de 27 ans a joué sa carte à fond. Car à 24km, après que l'échappée se soit éparpillée puis reformée, il est revenu dessus et n'a pas attendu de récupérer. Il est parti en contre, a surpris tout le monde, et fait fructifier son avance pour dépasser les 40 secondes. Après les séances d'observations, les contres infructueux, ses anciens complices ont fini par se mettre en ordre de marche. François Bidard (AG2R) faisait partie d'un quatuor en chasse, en compagnie de Lastra (Caja Rural), Howson (Mitchelton) et Craddock (EF). Mais ces hommes ont échoué à 6 secondes du vainqueur sur la ligne d'arrivée.

Trop loin du vainqueur. "Je voulais gagner", confiait le coureur français, 5e aujourd'hui. "C'était une arrivée délicate, tactique. Tout le monde se regardait à la fin. C'était un peu la loterie. Iturria a su en profiter." Derrière, le peloton prenait son temps, emmené par les Jumbo du leader Primoz Roglic., pour couper la ligne à 18'35 du vainqueur du jour. Sans bouleversement majeur au classement.

Classement de la 11e étape

1. Mikel Iturria (ESP/EUS) les 180,0 km en 4 h 36:44.
    2. Jonathan Lastra (ESP/CJR) à 6.
    3. Lawson Craddock (USA/EF1) 6.
    4. Damien Howson (AUS/MIT) 6.
    5. François Bidard (FRA/ALM) 6.
    6. Amanuel Gebrezgabihier (ERI/DDT) 9.
    7. Benjamin Thomas (FRA/FDJ) 12.
    8. Matteo Fabbro (ITA/KAT) 12.
    9. Gorka Izagirre (ESP/AST) 12.
    10. Rémi Cavagna (FRA/DEC) 12.
    11. Alex Aranburu (ESP/CJR) 12.
    12. Jorge Arcas (ESP/MOV) 20.
    13. Ben O'Connor (AUS/DDT) 9:11.
    14. Angel Madrazo (ESP/BBH) 17:15.
    15. Lennard Hofstede (NED/JUM) 18:35.
    16. Tony Martin (GER/JUM) 18:35.
    17. Neilson Powless (USA/JUM) 18:35.
    18. Robert Gesink (NED/JUM) 18:35.
    19. Primoz Roglic (SLO/JUM) 18:35.
    20. George Bennett (NZL/JUM) 18:35.
    21. Sepp Kuss (USA/JUM) 18:35.
    22. Nelson Oliveira (POR/MOV) 18:35.
    23. José Joaquin Rojas (ESP/MOV) 18:35.
    24. Imanol Erviti (ESP/MOV) 18:35.
    25. Nairo Quintana (COL/MOV) 18:35.
    26. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 18:35.
    27. Carl Fredrik Hagen (NOR/LOT) 18:35.
    28. Manuele Boaro (ITA/AST) 18:35.
    29. Marc Soler (ESP/MOV) 18:35.
    30. Cristián Rodríguez (ESP/CJR) 18:35.

Classement général

1. Primoz Roglic (SLO/Jumbo) 41 h 00:48.
    2. Alejandro Valverde (ESP/MOV) à 1:52.
    3. Miguel Ángel López (COL/AST) 2:11.
    4. Nairo Quintana (COL/MOV) 3:00.
    5. Tadej Pogacar (SLO/UAE) 3:05.
    6. Carl Fredrik Hagen (NOR/LOT) 4:59.
    7. Rafal Majka (POL/BOR) 5:42.
    8. Nicolas Edet (FRA/COF) 5:49.
    9. Dylan Teuns (BEL/BAH) 6:07.
    10. Wilco Kelderman (NED/SUN) 6:25.
    11. Hermann Pernsteiner (AUT/BAH) 8:44.
    12. Mikel Nieve (ESP/MIT) 8:52.
    13. George Bennett (NZL/JUM) 10:07.
    14. Sergio Higuita (COL/EF1) 10:07.
    15. Esteban Chaves (COL/MIT) 10:47.
    16. Ion Izagirre (ESP/AST) 12:53.
    17. Marc Soler (ESP/MOV) 14:13.
    18. Óscar Rodríguez (ESP/EUS) 14:39.
    19. Daniel Martínez (COL/EF1) 15:12.
    20. James Knox (GBR/DEC) 15:17.
    21. Jakob Fuglsang (DEN/AST) 15:54.
    22. Ruben Guerreiro (POR/KAT) 16:40.
    23. Robert Gesink (NED/JUM) 17:36.
    24. Pierre Latour (FRA/ALM) 18:16.
    25. Kilian Franikiny (SUI/FDJ) 19:03.
    26. Amanuel Gebrezgabihier (ERI/DDT) 19:30.
    27. Mikel Iturria (ESP/EUS) 27:09.
    28. Peter Stetina (USA/TRE) 27:28.
    29. Cristián Rodríguez (ESP/CJR) 27:34.
    30. Ben O'Connor (AUS/DDT) 27:44.