Angel Madrazo vainqueur de la 5e étape de la Vuelta 2019
Angel Madrazo vainqueur de la 5e étape de la Vuelta 2019 | JOSE JORDAN / AFP

Vuelta : la 5e étape pour Madrazo, Lopez nouveau leader

Publié le , modifié le

Angel Madrazo (Burgos-BH) s'est offert mercredi la 5e étape de cette Vuelta 2019. L'Espagnol, maillot à pois bleus du meilleur grimpeur, a devancé son coéquipier Jetse Bol et José Herrada (Cofidis). Les trois hommes, partis au kilomètre 10, ont su résister au retour effréné des leaders dans la dernière ascension. Au classement général, Miguel Angel Lopez (Astana) a clairement affiché sa supériorité en décrochant les autres leaders dans les derniers kilomètres. Le Colombien termine 4e de l'étape et endosse le maillot rouge de leader.

Le suspense était au rendez-vous mercredi, mais au final l'échappée du jour a été au bout. Les favoris se sont réveillés trop tard et la victoire d'étape est revenue à Angel Madrazo (Burgos-BH), porteur du maillot à pois devant, Jetse Bol (Burgos-BH) et José Herrada (Cofidis). L'Espagnol pourtant en difficulté dans la dernière ascension, a fait l'élastique avant de coiffer Bol et Herrada dans les derniers hectomètres. Le porteur du maillot à pois bleus décroche la plus belle victoire de sa carrière.

Lopez déjà en rouge

Longtemps à plus de 10 minutes du peloton, les 3 hommes de tête, partis au kilomètre 10, ont franchi la ligne avec moins d'une minute d'avance sur les principaux favoris. Du côté des leaders on s'est trop longtemps regardé pour reprendre l'échappée. Tout s'est résumé à une course de côte, dans les derniers kilomètres de l'ultime ascension : le Javalambre à près de 2.000 mètres d'altitude.

Une fois la victoire d'étape mise de côté, c'est Alejandro Valverde (Movistar) en personne qui a placé deux attaques à 3 kilomètres de l'arrivée, faisant décrocher plusieurs leaders : Rigoberto Uran (Education First), Wilco Kelderman (Sunweb), Nairo Quintana (Movistar) et un peu plus tard le maillot rouge, Nicolas Roche (Sunweb).

Le vétéran espagnol ne trouve que Primoz Roglic (Jumbo-Visma), Sepp Kuss (Jumbo-Visma) et Miguel Angel Lopez (Astana) dans sa roue. Et c'est justement le Colombien qui a porté l'estocade finale à 2 kilomètres de l'arrivée. Personne n'a pu suivre le maillot blanc, qui termine 4e de l'étape et troque sa tunique blanche pour le maillot rouge de leader. 3e de la Vuelta l'an dernier, Lopez compte 14 secondes d'avance sur Roglic et 23 sur Quintana. 

Latour se rapproche du top 10

Côté Français, Pierre Latour (AG2R La Mondiale) termine 12e de l'étape à 2 minutes de Madrazo juste devant Rigoberto Uran (Education First). Le Français, meilleure chance tricolore sur cette Vuelta gagne 4 places au général. Il est désormais 11e à 1 minute 54 secondes de Miguel Angel Lopez.