Valerio Conti, le coureur italien de la Lampre.
Valerio Conti, le coureur italien de la Lampre. | DE WAELE Tim / TDWsport Sarl / DPPI media

Vuelta : la 13e étape pour Valerio Conti, Nairo Quintana toujours en rouge

Publié le , modifié le

Valerio Conti (Lampre) a remporté la 13 étape du Tour d'Espagne entre Bilbao et Urdax-Dantxarinea. Parti dans une échappée de 12 coureurs, l'Italien s'est imposé en solitaire après une attaque à 18 km de l'arrivée. Nairo Quinta conserve le maillot rouge de leader.

L'Italien Valerio Conti (Lampre-Merida) s'est imposé sur la 13e étape de la Vuelta, partie de Bilbao pour arriver à Urdax-Dantxarinea après un léger crochet par la France. Le Suisse Danilo Wyss (BMC) et le Russe Sergey Lagutin (Katusha) complètent le podium. Stéphane Rossetto (Cofidis) est le premier Français à franchir la ligne, à la 10e place. Conti, 23 ans, signe la première victoire italienne sur le Tour d'Espagne 2016. Le peloton est arrivé plus d'une demi-heure après les échappées. Du côté du classement général, Nairo Quintana (Movistar), jamais attaqué, conserve le maillot rouge de leader devant Christopher Froome (Team Sky, + 0'54) et Alejandro Valverde (Movistar Team, +1'05).

La bonne échappée 

Il ne fallait pas louper le départ de l'échappée du jour, formée une heure après le départ de la course. Ils ont parcouru les 171 kilomètres les séparant de l'arrivée en tête. Une échappée formée par douze coureurs : Michael Gogl (Tinkoff), Danilo Wyss (BMC), Gatis Smukulis (Astana), Tom Stamsnijder (Giant - Alpecin), Sergey Lagutin (Katusha), Jelle Wallays (Lotto Soudal), Yves Lampaert (Etixx - Quick Step), Vegard Stake Laengen (IAM Cycling), Valerio Conti (Lampre - Merida), Cesare Benedetti (Bora-Argon18) et les Français Romain Cardis (Direct Energie) et Stéphane Rossetto (Cofidis). Jelle Wallays et Michael Gogl ont tenté les premiers de fausser compagnie au reste de la troupe, à un peu moins de trente kilomètres de l'arrivée et avec plus de vingt minutes d'avance sur le peloton. Le coup d'envoi d'une série d'attaque destinée à faire exploser le petit groupe. Après cette tentative ratée, Danilo Wyss s'y également essayé sans parvenir à faire le trou. Valerio Conti l'a fait lui, le trou, au moment d'aborder l'avant-dernière difficulté du jour à 18km de l'arrivée, poursuivi par Gogl, Wyss, Lagutin, Lampaert et Laengen. Au jeu du contre-la-montre, l'Italien de la Lampre s'est montré le plus fort pour terminer avec un peu moins d'une minute d'avance. 

Le calme avant la tempête 

Les favoris n'ont pas sorti les couteaux dans cette étape vallonnée. Ils gardent sans doute leurs armes pour demain. Les Pyrénées seront le théâtre de la 14e étape dont les 196 kilomètres passeront pas trois cols de première catégorie (Inharpu, Soudet, Marie-Blanque) avant de terminer en hors catégorie avec le col d'Aubisque. L'occasion d'un nouveau mano a mano entre Christopher Froome, vainqueur du dernier Tour de France, et le leader Nairo Quintana.  

Le classement de la 13e étape :

1 CONTI Valerio (Lampre - Merida) 5:29:04
2 WYSS Danilo (BMC Racing Team) +55"
3 LAGUTIN Sergey (Team Katusha) +55"
4 GOGL Michael (Tinkoff) +55"
5 LAENGEN Vegard Stake (IAM Cycling) +55"
6 LAMPAERT Yves (Etixx - Quick Step) +55"
7 BENEDETTI Cesare (Bora-Argon)  +1'02
8 WALLAYS Jelle (Lotto Soudal) +1'04
9 SMUKULIS Gatis (Astana Pro Team) +1'04
10 ROSSETTO Stephane (Cofidis, Solutions Crédits) +1'08

Le classement général du Tour d'Espagne : 

1 QUINTANA Nairo (Movistar) 52h 56' 29''
2 FROOME Christopher (Team Sky) + 00' 54''
3 VALVERDE Alejandro (Movistar) + 01' 05''
4 CHAVES Esteban (Orica BikeExchange) + 02' 34''
5 CONTADOR Alberto (Tinkoff) + 03' 08''
6 KONIG Leopold (Team Sky)  + 03' 09''
7 YATES Simon (Orica BikeExchange) + 03' 25''
8 SCARPONI Michele (Astana) + 03' 34''
9 DE LA CRUZ MELGAREJO David (Etixx - QuickStep) + 03' 45''
10 SANCHEZ Samuel (BMC)  + 03' 56''
 

Hugo Monier @hgo_mon