Jesus Herrada le 31 janvier 2019
Jesus Herrada le 31 janvier 2019 | Atienza/EPA/Newscom/MaxPPP

Vuelta : Jesus Herrada remporte la 6e étape qui a fait des dégats

Publié le , modifié le

Le peloton a une fois de plus laissé filer les échappés lors de la 6e étape de la Vuelta jeudi. C'est finalement Jesus Herrada (Cofidis) qui s'est adjugé la victoire en prenant le meilleur sur Dylan Teuns (Bahrein Merida). Ce dernier endosse le maillot rouge de leader au terme de cette étape qui a fait des dégâts chez les leaders.

Pour la deuxième fois en deux jours, l’échappée a eu raison du peloton. La victoire de la 6e étape de la Vuelta s’est jouée entre deux hommes à l’avant. C'est finalement l'Espagnol Jesus Herrada (Cofidis) qui a vengé son frère José (deuxième mercredi) en remportant l'étape devant Dylan Teuns (Bahrein Merida). Les deux hommes se sont détachés d'une échappée de 10 coureurs à 3 kilomètres de l'arrivée. Alors que Teuns semblait le plus fort, c'est finalement l'Espagnol qui avait les jambes dans le finish. 

Le Belge, qui comptait 4 minutes 43 de retard au général, se console en endossant le maillot rouge de leader, le peloton ayant terminé à 5 minutes 44 des deux hommes de tête. 

Hécatombe chez Education First

Cette 6e étape a fait beaucoup de dégâts du côté des favoris. Victimes d’une chute massive à 90 kilomètres de l’arrivée, plusieurs leaders ont dû abandonner ce jeudi. C’est surtout l’équipe Education First qui en a fait les frais. L’équipe américaine a perdu ses deux leaders : Rigoberto Uran et Hugh Carthy. Victor de la Parte (CCC Team), 13e du classement général, ainsi que Nicolas Roche (Sunweb), ancien porteur du maillot rouge, n’ont également pas pu repartir.