Vuelta: ce succès "représente énormément" pour David Gaudu

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Gaudu victoire
David Gaudu, vainqueur de la onzième étape de cette Vuelta. | MIGUEL RIOPA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

"Cela représente énormément pour moi": le grimpeur français David Gaudu, habituel équipier de luxe de Thibaut Pinot en montagne, a savouré samedi en conférence de presse sa victoire lors de la 11e étape du Tour d'Espagne, son premier succès sur un grand Tour.

"C'est quelque chose d'assez grand, s'est livré le coureur de la Groupama-FDJ. J'avais déjà gagné en World Tour l'année dernière (succès d'étape dans le Tour de Romandie, ndlr). Là je fais une première victoire sur un grand tour, sur une arrivée au sommet en plus et pas devant n'importe qui : Marc Soler, est un très très grand concurrent", a rappelé Gaudu à propos de l'Espagnol de la Movistar, qu'il a battu au sprint sur les dernières pentes de l'Alto de La Farrapona dans les monts Cantabriques, au nord de l'Espagne.

Une victoire "source de déclic" ? 

"Ca représente énormément pour moi et j'espère que ce sera source de déclic", souhaite le lauréat du Tour de l'Avenir 2016, devant le Colombien Egan Bernal, par la suite vainqueur du Tour de France 2019.
Interrogé sur la différence de trajectoire avec Bernal et Pogacar, les deux plus jeunes vainqueurs de la Grande boucle de l'après-guerre, le Breton de 24 ans a répondu que "chacun progressait à son rythme : Egan Bernal et Tadej Pogacar (vainqueur du Tour de l'Avenir 2018,) ont déjà gagné un Tour de France mais ça ne nous empêche de faire notre métier correctement, d'aller au charbon tous les jours et de se faire mal aux jambes. Donc dire que nous sommes des coureurs perdus... Aujourd'hui a été une bonne réponse", a conclu le grimpeur.

Un travail d'équipe 

Moins gêné par sa blessure au sacrum dès le premier jour de la Grande boucle, qui avait causer son abandon au cours de la 16e étape, Gaudu était le leader annoncé de Groupama-FDJ dès le départ du Tour d'Espagne malgré la présence initiale de Thibaut Pinot jusqu'à son forfait avant la 3e étape.

"C'est toujours difficile de perdre un ami et un collègue au début d'une course de trois semaines. Après, l'équipe a vraiment été énorme depuis le début", a salué Gaudu, soulignant en particulier le rôle de son équipier Bruno Armirail, présent avec lui dans l'échappée jusque dans la montée finale.

à voir aussi Vuelta : Une première pour David Gaudu dans un Grand Tour Vuelta : Une première pour David Gaudu dans un Grand Tour
France tv sport francetvsport