Vuelta, 9e étape - David de la Cruz s'impose et prend le maillot rouge

Vuelta, 9e étape - David de la Cruz s'impose et prend le maillot rouge

Publié le , modifié le

David de la Cruz (Etixx) s'est imposé en solitaire au terme de la 9e étape de la Vuelta. Parti avec Dries Devenyns (IAM Cycling) à 8 kilomètres de l'arrivée, le coureur Espagnol a placé une attaque décisive à 500 mètres de l'arrivée pour lever les bras au sommet de l'Alto de Naranco. De la Cruz en profite pour s'emparer du maillot rouge avec 22 secondes d'avance sur Nairo Quintana (Movistar) et 41 secondes sur Alejandro Valverde (Movistar).

Au lendemain de La Camperona et à la veille des Lagos de Covadonga, la Vuelta proposait une deuxième arrivée au sommet aux coureurs du peloton. Ces deux premiers finish en hauteur ont fait briller des coureurs peu habitués à lever les bras lors des grands Tours. Après Sergey Lagutin hier, c’est David de la Cruz qui s’est offert ce dimanche à l'Alto de Naranco la plus belle victoire de sa carrière. Incrédule, se prenant la tête entre les mains au moment de franchir la ligne, De la Cruz offre à l'Espagne sa première victoire d'étape dans cette édition de la Vuelta, après une intense bagarre entre les échappés qui ont animé les 50 derniers kilomètres très vallonnés.

Duel De Gendt/Geniez​ pour les pois

Parti avec un groupe de 12 coureurs au kilomètre 16, De la Cruz a assisté de près au duel pour la tête du classement de la montagne. Thomas De Gendt et Alexandre Geniez se sont battus pour les pois lors des quatre difficultés répertoriées sur cette 9e étape entre Cistierna et Oviedo (164,5km). Avec trois passages en tête au sommet contre un pour Geniez, le coureur de la Lotto-Soudal rejoint celui de la FDJ sur la plus haute marche du classement de la montagne (19 points).

Un Thomas De Gendt en forme et qui a dynamité cette neuvième étape en tentant plusieurs fois de fausser compagnie au groupe d’échappés. En vain, à chaque fois. C’est finalement David de la Cruz et Dries Devenyns qui sentent le bon coup en s’échappant à 8 kilomètres de l’arrivée. De Gendt tentera bien de revenir mais le duo s’entend bien et file vers une victoire de prestige. Une ultime attaque du coureur Espagnol à 500 mètres de l’arrivée aura raison des espoirs de victoire de Devenyns, qui termine 27 secondes derrière le vainqueur du jour.

Quintana lâche le maillot rouge​

Grâce aux bonifications, David de la Cruz en profite pour s’offrir également le maillot rouge de leader du général. Pointé à 2'46" de Nairo Quintana (Movistar) au départ de cette étape, le coureur Espagnol possède désormais 22" d'avance sur le Colombien et 41" sur Alejandro Valverde (Movistar). Les favoris se sont neutralisés en arrivant groupés à l'arrivée, malgré quelques tentatives de Luis Leon Sanchez (Astana) dans les derniers kilomètres.

Mathieu Aellen