Jonas Van Genechten
Première victoire sur la Vuelta pour Jonas Van Genechten (IAM) | AFP

Vuelta, 7e étape - Jonas Van Genechten (IAM) s'impose au sprint

Publié le , modifié le

Jonas Van Genechten (IAM) a remporté la septième étape de la Vuelta en s'imposant au terme d'un sprint entre une dizaine de coureurs après une chute dans le peloton dans le dernier virage. Le Belge devance Daniele Bennati (Tinkoff) et Alejandro Valverde (Movistar). Partis à neuf kilomètres de l'arrivée, Luis Leon Sanchez (Astana) et Simon Clarke (Cannondale - Drapac) ont été repris dans les 200 derniers mètres et ont vu la victoire finale leur échapper de peu. Au général, Darwin Atapuma (BMC) reste maillot rouge.

Les sprinteurs ont eu chaud sur cette 7e étape du tour d'Espagne entre Maceda et Puebla de Sanabria (158,5 km). Le Belge Jonas Van Genechten (IAM) s'est imposé devant Daniele Bennati au terme d'une étape très tactique. Après la tentative d'un premier groupe de fuyards, six coureurs ont mené le train à l'avant de la course (Victor Campenaerts, Johan Le Bon, Sander Armée, Davide Villella, Vegard Laengen et Luis Angel Mate). Une échappée qui comptera jusqu'à 2'30" d'avance avant de voir les Astana commencer à accélérer le rythme en tête de peloton.

Une accélération qui provoque des cassures avec notamment Samuel Sanchez et Tejay Van Garderen (BMC), piégés dans un groupe de poursuite avant de finalement réintégrer le peloton. Après avoir écrémé le groupe maillot rouge, la formation Kazakh table sur la victoire d'étape en jouant sa carte Luis Leon Sanchez. L'Espagnol s'échappe en compagnie de Simon Clarke (Cannondale) à neuf kilomètres de l'arrivée et tentent de résister au retour inexorable du peloton. Les deux coureurs sont finalement repris à quelques hectomètres de la ligne d'arrivée, pour finalement voir au loin la victoire de Jonas Van Genechten (IAM).

Contador à terre

Le Belge s'est imposé à l'issue d'un sprint entre une dizaine de coureurs, la faute à une fin d'étape rythmée et nerveuse, à l'image de cette lourde chute dans le peloton juste après le passage sous la flamme rouge. Une chute dont faisait partie Alberto Contador (Tinkoff). Le triple vainqueur de la Vuelta (2008, 2012, 2014), qui a abandonné sur le Tour de France cette année, est remonté sur son vélo et a rallié la ligne d'arrivée mais avec le maillot et le cuissard déchirés au niveau de l'épaule gauche et de la cuisse gauche. Mauvaise nouvelle pour l'Espagnol à la veille d'une étape de montagne

Le Colombien Darwin Atapuma (BMC), pour sa part, a conservé son maillot rouge de leader même s'il voit revenir à seulement huit secondes son dauphin au classement général, l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar), troisième de l'étape derrière l'Italien Daniele Bennati (Tinkoff).

francetv sport @francetvsport