Jakob Fuglsang Astana vuelta 2019
Jakob Fuglsang (Astana) | AFP

Vuelta 2019 : Jakob Fuglsang s'offre la 16e étape, Roglic reste leader

Publié le , modifié le

Le Danois Jakob Fuglsang (Astana) a remporté la 16e étape du Tour d'Espagne 2019, entre Pravia et le sommet de La Cubilla. Primoz Roglic, leader du classement général, a résisté aux attaques des autres favoris pour se rapprocher de la victoire finale.

Jakob Fuglsang complète sa belle collection cette saison. Après Liège-Bastogne-Liège, après le Tour d'Andalousie et le Critérium du Dauphiné, le Danois d'Astana a remporté la 16e étape de la Vuelta entre Pravia et La Cubilla. Parti dans l'échappée, il a laissé sur place ses adversaires dans la longue ascension finale. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a une nouvelle fois résisté aux autres favoris pour faire un pas de plus vers son premier Grand Tour. 

Bouchard, nouveau meilleur grimpeur

Le début de l'étape a été rapidement animée par les tentatives d'échappée. Quatre coureurs, dont les Français Rémi Cavagna (Deceuninck - Quick Step) et Romain Seigle (Groupama-FDJ), ont pris les devants. Ils ont été rejoints à 90 kilomètres de l'arrivée pour former un groupe d'une vingtaine de coureurs. Et parmi eux, quelques noms: Jakob Fuglsang, forcément, Philippe Gilbert (Deceuninck - Quick Step), Tao Geoghegan Hart (Ineos) ou encore Thomas de Gendt (Lotto-Soudal). Geoffrey Bouchard (AG2R La Mondiale) a réussi à sortir, suivi par Angel Madrazo (Burgos). Pas longtemps, mais juste assez pour passer en tête au Puerto de San Lorenzo et prendre le maillot de meilleur grimpeur.

Le Français a remis ça lors de l'ascension suivante, pour prendre quelques points de plus à l'Alto de la Cobertoria. Chacun est rentré dans le rang au moment d'aborder l'ascension finale, préparée par un long faux plat de 14 kilomètres. La montée vers l'Alto de Cubilla offrait elle 17,8 kilomètres à 6,2% de moyenne, dont un final à 7,5%.

Astana en action

Les Astana ont dynamité la course dans les dix derniers kilomètres. Fuglsang a placé une première attaque, emmenant dans sa roue son coéquipier Luis Leon Sanchez mais aussi Geoghegan Hart, James Knox (Deceuninck-Quick Step) et Gianluca Brambilla (Trek Segafredo). Seul l'Italien a pu suivre la seconde pique de Fuglsang, à 6 kilomètres du sommet, avant d'être finalement décroché un peu plus loin. Fuglsang a volé vers la victoire, avec 22 secondes d'avance sur Tao Geoghegan Hart, déjà 3e dimanche, et Luis Leo Sanchez. 

Roglic toujours aussi résistant

Chez les favoris, l'opération de déstabilisation de Primoz Roglic n'aura pas eu plus de succès que dimanche. A l'action devant, l'équipe Astana a également accéléré le rythme du peloton dans La Cubilla, mettant en difficulté Nairo Quintana (Movistar). Un travail préliminaire avant l'attaque de Miguel Angel Lopez, qui n'a pas pu décrocher les autres favoris. Marc Soler (Movistar) et Rafal Majka (Bora-Hansgrohe) ont tenté de leur fausser compagne. Ils l'ont payé rapidement, avec un contre de Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et Lopez, suivis par Roglic. Les trois hommes ont terminé avec 23 secondes d'avance sur Valverde, 26 sur Majka et 2 minutes 24 secondes sur Quintana. 

Le classement général de la Vuelta après la 16e étape
Le classement général de la Vuelta après la 16e étape © La Vuelta