Tour d'Espagne : Pascal Ackermann remporte la dernière étape, Primoz Roglic s'adjuge la Vuelta

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Gicquel
Primoz Roglic (Jumbo-Visma).
Primoz Roglic (Jumbo-Visma). | OSCAR DEL POZO / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dans les rues de Madrid, Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) a remporté au sprint la 18e et dernière étape du Tour d’Espagne dimanche devant Sam Bennett. Primoz Roglic (Jumbo-VIsma), porteur du maillot rouge pendant 12 jours, s’adjuge le classement final pour la deuxième année de suite. Il devance sur le podium Richard Carapaz (Ineos) et Hugh Carthy (EF Pro Cycling). Premier Français, David Gaudu (Groupama-FDJ) termine 8e.

Elle a été rafistolée, raccourcie de trois étapes, mais la 75e édition de la Vuelta a bien pu aller à son terme. Dimanche, c’est dans les rues de Madrid que les coureurs ont pu pour certains, se jouer une dernière fois la victoire, pour d’autres, savourer une dernière étape aux allures de parade. Au terme d’une étape sans échappée un sprint était inéluctable dans la capitale espagnole. C’est Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) qui s’est imposé d'un boyau devant Sam Bennett (Deceuninck-Quick-Step) pour conclure ce Tour d’Espagne et la saison 2020 de cyclisme bousculée par l’épidémie de Covid-19.

Gaudu et Martin brillent

En rouge pendant douze jours, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a lui pu entériner une deuxième victoire finale de suite sur la Vuelta après son sacre en 2019. Le Slovène, qui avait résisté une dernière fois aux assauts de Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) samedi, repart en outre d’Espagne avec quatre victoires d’étape dans la besace. Sur le podium final, il devance Carapaz de 24 secondes et le surprenant Hugh Carthy (EF Pro Cycling), vainqueur de l’étape-reine à l’Angliru, de 1'15. Le meilleur Français est David Gaudu (Groupama-FDJ), qui a parfaitement pris le relais de Thibaut Pinot, non-partant lors de la 3e étape. Le jeune Breton (24 ans) termine 8e au général avec deux victoires d’étape en haute montagne.

Un échec et beaucoup de victoires pour Roglic

Un mois et demi après son retentissant échec lors du contre-la-montre de la Planche des Belles Filles, le Slovène a donc pansé ses plaies pour remporter en contrôle son deuxième Grand Tour à 31 ans. Il empoche également le classement par points, qu’il a dominé du départ à l’arrivée. Au crépuscule de cette saison 2020, il est en lice pour le titre de meilleur coureur de la saison avec 12 victoires dont un Monument (Liège-Bastogne-Liège), un Grand Tour (Vuelta) et une deuxième place sur le fil sur le Tour de France.

Le maillot de meilleur jeune revient à Enric Mas, 5e à l'issue de ces trois semaines intenses de course, dont la formation Movistar remporte une nouvelle fois le classement par équipes. Guillaume Martin, malheureux pour gagner une victoire d’étape, se console avec le maillot du classement de la montagne. Il y succède à un autre Français, Geoffrey Bouchard. Enfin, Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick-Step) a été récompensé de ses efforts avec le maillot de Super Combatif.