Parcours tour d'Espagne
Quelques photos qui ont été publiées par les coureurs sur les réseaux sociaux, témoignent du parcours quelque peu particulier de la 1ere étape. | DR

Tour d'Espagne - Les coureurs inquiets du tracé de la première étape

Publié le , modifié le

Alors que le Tour d'Espagne redémarre samedi, à Puerto Banus, les inquiétudes montent de la part des coureurs. En cause, le parcours de la 1ere étape, jugé "dangereux" et non-adapté au passage d'une course cycliste.

La Vuelta démarre samedi. Toutes les équipes sont déjà arrivées sur place, et comme d’augure, elles sont toutes allées reconnaître le circuit de la première étape, un contre-la-montre par équipes long de 7,4 kilomètres, entre le port de  Puerto Banus et la plage de Marbella (en Andalousie).

Mais la découverte du parcours ne fût pas de tout repos pour la plupart des coureurs. Si le panorama est magnifique (proche de la mer), le tracé prévu pour la course l’est un peu moins. Au programme : du sable, des pontons étroits à traverser… Le tout en bord de plage. De quoi alarmer certains coureurs, dont le vainqueur sortant du Tour de France, Christopher Froome.

Il s’est fendu de quelques photos sur les réseaux sociaux, où l’on voit clairement une roue d’un de ses coéquipiers s’enfoncer dans le sable. "Contre-la-montre par équipes de la Vuelta. Vous plaisantez ???", s’est lui aussi inquiété son équipier irlandais Nicolas Roche.

Le délégué du syndicat des coureurs CPA José Luis de Santos a été contacté par l’AFP. Il a reconnu que le tracé de cette étape était "dangereux". Une réunion est d’ailleurs prévue ce jeudi avec les organisateurs pour tenter d'apporter des solutions à ce problème qui alarme les coureurs à deux jours du départ.

Les organisateurs de la Vuelta avaient déjà fait fort l'an passé, en organisant, pour la 3e étape, un départ depuis... un porte-avions ! A Cadiz, des coureurs comme Nairo Quintana ou encore Alejandro Valverde avaient ainsi pris la pose depuis certains avions de chasse restés à terre. La cérémonie de signature avait eu lieu sur la plateforme d'atterrissage et de décollage, alors que le départ se faisait de la rampe de débarquement des véhicules et matériels. Des images alors insolites sur une course cycliste, mais qui ne remettaient pas en cause la sécurité des coureurs.

Le Tour d'Espagne, qui fêtera samedi le départ de sa 70e édition, s'achèvera le 13 septembre dans les rues de Madrid.