Tejay Van Garderen
Tejay Van Garderen signe une probante victoire | LIONEL BONAVENTURE / AFP

Tejay Van Garderen en sera aussi

Publié le , modifié le

Troisième du Tour de France avant son abandon lors de la 17e étape, Tejay Van Garderen cherchera à se consoler à la Vuelta. L'Américain n'a plus participé au Tour d'Espagne depuis 2010 et sa 35e place. Depuis il a pris deux fois la cinquième place du Tour de France, de quoi nourrir de belles ambitions.

La Vuelta n'en finit plus de prendre en attractivité. Après Vincenzo Nibali, Fabio Aru et Alejandro Valverde, Tejay Van Garderen vient s'ajouter à la liste des participants assurés. Car les noms de Nairo Quintana et de Christopher Froome sont aussi murmurés, Dave Brailsford estime même la participation de son leader à "80%" dans L'Equipe​ du jour.

"100% ma décision"

"Grâce de sa maladie et son abandon dans le Tour, nous avons une chance de reconsidérer ce qui est le mieux pour Tejay dans les prochains mois" a expliqué Jim Ochowicz, le manager de la BMC, dans un communiqué. La formation américaine se présentera aussi avec Samuel Sanchez, 2e de la Vuelta en 2009, 3e en 2007 et qui sort d'une 12e place sur la Grande Boucle.

"Plus je pensais à cette possibilité (de disputer la Vuelta), plus j'étais excité à l'idée d'y aller. C'est un beau et nouveau challenge, a expliqué Van Garderen. C'est à 100% ma décision. Cela aura été sympa de rentrer et de remporter le USA Pro Challenge (Tour du Colorado qu'il a remporté en 2013 et 2014) encore une fois mais après ce qui est arrivé sur le Tour, j'ai besoin de me prouver ce que je vaux à un autre niveau".

Pour accompagner Tejay Van Garderen et Samuel Sanchez, la formation BMC a notamment retenu le Français Amaël Moinard mais aussi le Colombien, Darwin Atapuma, ou encore le Slovaque, Peter Velits, 2e à la surprise de la Vuelta en 2010.