Joaquim Rodriguez (Katusha) fatigue Vuelta 2015
Joaquim Rodriguez (Katusha) manque le maillot rouge pour 2 petites secondes | DE WAELE Tim / TDWsport Sarl / DPPI media

Rodriguez s'offre l'étape mais manque le maillot rouge

Publié le , modifié le

Joaquim Rodriguez a remporté, ce dimanche, la 15e étape de la Vuelta courue sur 175,8 km entre Comillas et Sotres. Le grimpeur de la Katusha a devancé le Polonais Rafal Majka (Tinkoff) et l'Espagnol Daniel Moreno (Katusha). Deuxième au général avec 26 secondes de retard sur Fabio Aru avant cette 15e étape, "Purito" a échoué à s'emparer du maillot rouge pour seulement 1 seconde. Le leader Italien a craqué dans les derniers mètres mais a réussi, au bout du suspens, à préserver son maillot rouge.

Trois Français dans l’échappée

Après une 14e étape conclue victorieusement par Alessandro De Marchi (BMC) dans l’épais brouillard qui recouvrait le sommet de l’Alto Campoo, le temps était beaucoup plus clément, ce dimanche, pour une 15e étape dont le final musclé allait être le théâtre d'une lutte entre Movistar, Astana et Katusha. 

Il fallait toutefois attendre une quarantaine de kilomètres pour voir partir la bonne échappée du jour. Elle était composée de 9 coureurs : Maarten Tjallingii (LottoNL-Jumbo) ; Dominique Rollin (Cofidis) ; Pierre Rolland (Europcar) ; Blel Kadri (Ag2r-La Mondiale) ; Brayan Ramírez (Team Colombia) ; Natnael Berhane (MTN-Qhubeka) ; Haimar Zubeldia (Trek) ; Nikolas Maes (Etixx-Quick Step) ; Ricardo Vilela (Caja Rural-Seguros RGA).

Si les 9 fuyards du jour faussaient compagnie au peloton, il leur fallait du temps pour prendre réellement le large. Au km100, l’écart était de 4 minutes. Au sommet de l’Alto del Torno, première difficulté de cette 15e étape, Rollin passait en tête devant Rolland. Le sprint intermédiaire, à 44 km de l’arrivée, était, lui, remporté par Maes, devant Rollin.

La Movistar prépare son coup

A l’arrière, Movistar menait la danse. On sentait bien que les coureurs de la formation espagnole, en ordre de bataille, s’employaient en vue d’un numéro très attendu de Nairo Quintana dans l’ascension finale vers Sotres. Dans l’ascension de l’Alto de Cabrales et sous l’impulsion des Movistar, l’avance des échappés commençait à se réduire et la victoire d’un des 9 hommes de tête semblait moins en moins probable. En raison d’un rythme soutenu, certains coureurs en queue de peloton étaient lâchés.

A 18km de l’arrivée, l’avance de l’échappée tombait sous les 2 minutes et la dernière ascension du jour (12,7 km à 7,9% de moyenne) s’annonçait palpitante, notamment sur les 3 derniers kilomètres particulièrement pentus. Final réservé aux grimpeurs, le début de l’ascension faisait le tri aussi bien au sein de l’échappée que dans le peloton qui ne pointait plus qu’à une minute. Zubeldia partait en solitaire, suivi à distance par Berhane, tandis que Quintana lançait la première banderille à 10 km de l’arrivée. Luis Leon Sanchez (Astana) lui emboîtait le pas mais cette première attaque échouait rapidement, pour le plus grand bonheur de Tom Dumoulin, 3e au général et un peu à la peine dans le final.

La lutte entre Rodriguez et Aru

Astana pour Aru, porteur du maillot rouge, Movistar pour Quintana et Katusha pour Rodriguez, 2e au général, les équipes des leaders étaient aux avant-postes dans la partie la plus difficile de l’ascension, Zubeldia s’étant fait reprendre. A la flamme rouge, « Purito » accélérait, Aru et Majka suivaient, Quintana aussi mais le Colombien calait rapidement.

C’était finalement Joaquim Rodriguez qui franchissait la ligne d’arrivée en tête. Rafal Majka prenait la seconde place devant Daniel Moreno (Katusha). Quand Aru en finissait à son tour, il comptait 15 secondes de retard ... auxquelles s'ajoutaient 10 secondes de bonification pour "Purito". Cela n'était malheureusement pas suffisant pour le coureur de la Katusha qui reste donc 2e au général. A 1 seconde d'Aru dont le maillot rouge est plus que jamais menacé. 

Lundi, la 16e étape possède le profil parfait pour venir chambouler le classement. Ce sont en effet 185km dans le Nord de l'Espagne mais surtout 7 ascensions qui attendent le peloton. L'Alto Ermita de Alba (7km à 11% de moyenne) sera un juge de paix de premier choix. Les organismes vont être mis à rude épreuve.

Classement de la 15e étape

1. Joaquim Rodríguez (ESP/KAT) les 175,8 km en 4h33:31.
(moyenne: 38,6 km/h)
2. Rafal Majka (POL/TIN) à 0:12.
3. Daniel Moreno (ESP/KAT) 0:14.
4. Nairo Quintana (COL/MOV) 0:15.
5. Fabio Aru (ITA/AST) 0:15.
6. Mikel Landa (ESP/AST) 0:18.
7. Esteban Chaves (COL/ORI) 0:20.
8. Mikel Nieve (ESP/SKY) 0:24.
9. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 0:29.
10. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 0:41.

Classement général

1. Fabio Aru (ITA/AST) 61h53:56.
2. Joaquim Rodríguez (ESP/KAT) à 0:01.
3. Rafal Majka (POL/TIN) 1:24.
4. Tom Dumoulin (NED/GIA) 1:25.
5. Esteban Chaves (COL/ORI) 1:34.
6. Daniel Moreno (ESP/KAT) 2:08.
7. Mikel Nieve (ESP/SKY) 2:19.
8. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 2:25.
9. Nairo Quintana (COL/MOV) 3:00.
10. Louis Meintjes (RSA/MTN) 5:07.
...

Isabelle Trancoën