Daniele Ratto
Daniele Ratto | Maxppp

Ratto ratisse les honneurs sur la Vuelta

Publié le , modifié le

L'Italien Daniele Ratto a remporté la 14e étape du Tour d'Espagne, disputé entre Baga et Collada de la Galina. Le coureur de la formation Cannondale s'est imposé en solitaire. Quelques minutes plus tard, Vincenzo Nibali a pris la deuxième place pour conforter sa place de leader au général, malgré des conditions météorologiques excécrables. Cette étape a d'ailleurs été marquée par l'abandon d'Ivan Basso, qui se trouvait "à la limite de l'hypothermie".

Cette première étape dans les Pyrénnées a été fatale à Ivan Basso, pourtant septième du général au départ. "Il était gelé, à la limite de l'hypothermie", a indiqué la formation  Cannondale sur les réseaux sociaux. Les coureurs ont en effet subi des conditions très pénibles pour les organismes avec de la pluie et des températures proches de 5 degrés. Une autre pointure du peloton a également été contrainte de mettre pied à terre, l'Espagnol Luis Leon Sanchez étant lui aussi victime du froid.

Vincenzo Nibali n'a visiblement pas eu à trop souffrir du froid et pu conforter son maillot rouge de leader, alors qu'Alejandro Valverde a connu une journée difficile. Cinquième de la journée, il peut encore remercier ses coéquipiers de l'avoir soutenu dans le dernier col. Pourtant malade il y a quelques jours, Thibaut Pinot a quant à lui retrouvé des couleurs dans les cols pyrénnéens et se classe septième de l'étape et du classement général, soit la meilleure place française.

Romain Bonte