Gilbert
Philippe Gilbert. | JAIME REINA / AFP

"Première" pour Gilbert, Nibali leader

Publié le , modifié le

Le Belge Philippe Gilbert (BMC) a remporté sa première victoire de la saison jeudi en s'imposant au sprint dans la 12e étape de la Vuelta entre Maella et Tarragone (164,2 km), l'Italien Vincenzo Nibali (Astana) gardant la tête du classement général.

Le champion du monde a profité de l'arrivée en faux-plat montant à  Tarragone pour régler au sprint le Norvégien Edvald Boasson-Hagen (Sky) et  l'Argentin Maximiliano Ariel Richeze (Lampre), arrivés dans le même temps. Gilbert remporte ainsi la 5e victoire de sa carrière sur le Tour d'Espagne  et prend rendez-vous pour la défense de son titre aux Mondiaux de Florence fin  septembre. 

Pour les principaux favoris, la journée aura été tranquille. L'Italien Ivan  Basso (Cannondale), 7e au général, a toutefois réussi à grignoter 3 secondes de  bonifications lors du deuxième sprint intermédiaire de la journée à Port  Aventura, où l'Irlandais Nicolas Roche (Saxo-Tinkoff), 2e du général, a pris la  2e place. Au classement, Roche se rapproche à 31 secondes de Nibali, tandis que  l'Espagnol Valverde (Movistar) et l'Américain Horner (RadioShack) se partagent  toujours la troisième place, à 46 secondes du leader. 

Pozzovivo s'en sort bien 

L'Italien Pozzovivo (AG2r), victime d'une crevaison à 4 km de l'arrivée, a pu bénir, lui, la décision des commissaires de course d'élargir exceptionnellement aux 5 derniers kilomètres la zone d'annulation d'écarts en cas d'ennui mécanique. De ce fait, le petit grimpeur italien reste 6e au général, à 2 min 44 sec de Nibali.  Auparavant, l'échappée du jour avait été l'oeuvre de trois hommes:  l'Uruguayen Fabricio Ferrari (Caja Rural) et les Français Romain Zingle  (Cofidis) et Cédric Pineau (FDJ.fr). Après avoir faussé compagnie au peloton  dès le 1er kilomètre, le trio avait compté jusqu'à 6 minutes 20 secondes  d'avance. 

Mais les équipes de sprinteurs ont mené la chasse, et les trois échappés  ont été absorbés par le peloton à 18 km de l'arrivée. Vendredi, le peloton se rapprochera des Pyrénées lors de la 13e étape, 169  km assez vallonnés entre Valls et Casteldefells.

Victor Patenôtre