Przemyslaw Niemiec Lampre
Przemyslaw Niemiec (Lampre) | JEFF PACHOUD / AFP

Niemiec remporte la 15e étape sur la Vuelta

Publié le , modifié le

La montée vers les Lacs de Covadonga (1120 m) a permis à Przemyslaw Niemiec de s'illustrer pour enlever la 15e étape du Tour d'Espagne en solitaire. Alberto Contador a fait plus que résister à ses principaux rivaux (Alejandro Valverde, Joaquim Rodriguez et Christopher Froome) en plaçant de nombreuses attaques, et a pu conserver le maillot rouge de leader. A noter plusieurs abandons, dont celui d'Anthony Roux (FDJ), et Lloyd Mondory (AG2R).

Il s'agit de la huitième victoire d'étape dans la carrière du Polonais, et sans aucun doute celle dont il sera le plus fier. Après avoir flairé le bon coup avec trois autres coureurs en suivant l'attaque de John Degenkolb après 45 kilomètres de course, le coureur de 33 ans a profité du bon travail effectué par ses compagnons d'échappée. Avec Francisco Javier Aramendia (Caja-Rural), Cameron Meyer (Orica-GreenEdge), Kristof Vandewalle (Trek-Factory) et donc Degenkolb (Giant-Shimano), les cinq coureurs ont compté jusqu'à dix minutes d'avance. Si Degenkolb a été lâché à 30 km de l'arrivée, il aura assuré son maillot vert du classement par points.

Malgré la chute de Jonathan Castroviejo dans un ravin à 22 km de la ligne, l'équipe Movistar a assuré un rythme soutenu en fin d'étape. Niemiec visiblement affûté lors de la montée vers les fameux Lacs de Covadonga, avec des pentes avoisinant parfois les 17 %, est parvenu à semer son dernier compagnon d'échappée, à savoir Meyer (Orica), et surtout à résister au retour des leaders de cette Vuelta. Au final, Niemiec a offert une deuxième victoire d'étape à son équipe cette année, en devançant de quelques secondes Alejandro Valverde, Joaquim Rodriguez, puis Alberto Contador. Christopher Froome est arrivé sept secondes après Contador, l'Espagnol l'ayant à chaque fois maintenu à distance.

Romain Bonte