Christopher Horner avec le maillot rouge
Christopher Horner avec le maillot rouge sur la Vuelta | MIGUEL RIOPA / AFP

L'USADA blanchit Horner

Publié le , modifié le

L'Agence antidopage américaine (Usada) a reconnu lundi que les agents espagnols s'étaient présentés dans le mauvais hôtel pour soumettre l'Américain Chris Horner, vainqueur dimanche du Tour d'Espagne cycliste, a un contrôle. De fait, même si le coureur n'a pas pu être contrôlé, l'USADA ne considère pas ceci comme un test manqué.

"Chris  Horner a correctement mis à jour les informations sur l'endroit où il se trouvait avant la tentative de contrôle", admet l'Usada dans un communiqué. Mais comme cette information a été reçue aux Etats-Unis, l'agent antidopage de l'AEA (agence espagnole de Protection de la santé et du Sport) sur place en Espagne n'a pas reçu l'information mise à jour avant de se présenter à l'hôtel", explique-t-elle. "Ceci n'est donc pas considéré comme un test manqué".

A 41 ans,  Chris Horner a remporté le Tour d'Espagne dimanche à Madrid, devenant le vainqueur le plus âgé d'un grand Tour.  Lundi, un article dans la presse espagnole annonçait que Chris Horner était absent au moment de se soumettre à un contrôle antidopage.  L'équipe du coureur, Radioshack, a réagi en affirmant qu'il n'avait pas pu se soumettre à un contrôle car les agents espagnols s'étaient présentés dans le "mauvais hôtel", critiquant "une erreur claire" de l'agence antidopage. Celle-ci a donc reconnu son erreur et Horner est désormais tranquille après cette Vuelta. 

Christian Grégoire