Nacer Bouhanni
Nacer Bouhanni | AFP

Cofidis dément formellement une altercation entre Nacer Bouhanni et son directeur sportif

Publié le , modifié le

L'équipe Cofidis "dément formellement les informations relatées" par le quotidien As concernant Nacer Bouhanni. "Il n'y a jamais eu de dispute entre notre leader et Jean-Luc Jonrond, son directeur sportif pendant la 5e étape de la Vuelta", précise un communiqué. A l'issue de l'étape, As avait affirmé que le sprinteur de la Cofidis avait écopé de 30 secondes de pénalité en raison d'un échange rugueux avec son DS, mais l'équipe Cofidis précise que son coureur a été pénalisé "pour un ravitaillement irrégulier".

Bouhanni remet en cause la version de AS

Peu avant le démenti formel de son équipe, Nacer Bouhanni avait remis en cause la crédibilité du quotidien As, évoquant des informations diffusées la veille d'une journée propice aux sprinteurs. Jean-Luc Jonrond a lui-même indiqué qu'il s'agissait "d'affabulations" et qu'il n'y avait eu "aucun coup de porté sur (sa) voiture". Par ailleurs, la formation de Cédric Vasseur a assuré que les "informations parlant de conflits entre Nacer Bouhanni et sa direction sportive (...) son totalement fausses."

Le démenti de Cofidis

France tv sport @francetvsport