Chris Horner
Chris Horner | AFP

Horner à l'expérience

Publié le , modifié le

Chris Horner a remporté la 3e étape du Tour d'espagne, qui se disputait entre Vigo et Mirador de Lobeira. Sur un parcours de 184 km très sinueux, le coureur de 41 ans a porté une attaque à 500 mètres de l'arrivée, laissant sur place ses rivaux. Grâce à ce succès, le coureur endosse du même coup le maillot rouge de leader.

Cette étape de plat n'a pas été de tout repos pour le peloton, qui a subi quelques chutes dans le final. Sergio Henao (SKY) et David Arroyo (CJR) en ont été notamment victimes. Une échappée de cinq coureurs a compté jusqu'à six minutes d'avance sur le peloton, mais Omega Pharma a fini par prendre les choses en main. Bien relayée par les BMC, l'équipe belge a comblé l'écart, et l'échappée a pris fin à trois kilomètres de l'arrivée.

Le champion d'Italie Ivan Santaromita a alors lancé les hostilités, mais sous la flamme rouge, Horner l'a rejoint. Et c'est avec trois secondes d'avance que l'Américain a pris le dessus sur ses premiers poursuivants. Alejandro Valverde (Movistar) termine finalement deuxième, Joaquim Rodriguez (Katusha) se contente de la troisième place. Avec le jeu des bonifications, Horner a dépossédé Vincenzo Nibali du maillot rouge. Au général, le coureur de Radioshack devance ainsi Vincenzo Nibali de six secondes et Nicolas Roche, vainqueur la veille, de 14 secondes.

Romain Bonte