Ryder Hesjedal (Garmin)
Ryder Hesjedal (Garmin) | LUK BENIES / AFP

Hesjedal prend sa revanche

Publié le , modifié le

Ryder Hejsedal (Garmin) a remporté samedi la 14e étape du Tour d'Espagne disputée sur 199 km entre Santader et La Camperona. Victime d'une chute lors de la 7e étape alors qu'il était en position favorable, la Canadien de 33 ans a pris sa revanche sur le sort en venant griller la politesse dans les derniers hectomètres au uisse Oliver Zaugg (Tinkoff), qui l'avait pourtant distancé en début d'ascension avec le reste des échappés du jour. Dans cette première étape d'un triptyque montagnard très exigeant, avec trois arrivées au sommet prévues en trois jours, les principaux favoris ont terminé dans le deuxième groupe à plus de 2'30, Christopher Froome (Sky) en ayant profité pour reprendre quelques secondes au leader espagnol Alberto Contador (Tinkoff-Saxo).

Ryder Hesjedal, vainqueur du Tour d'Italie 2012, a eu le mérite d'y croire jusqu'au bout et il a réussi à refaire son retard au fil de l'ascension  pour aller cueillir son deuxième succès d'étape sur la Vuelta, après celui  d'Alto de Velefique en 2009.  Le Canadien a été payé de sa persévérance après être déjà passé tout près  de la victoire lors de la 7e étape il y a une semaine. Alors qu'il figurait  dans la bonne échappée, une chute dans le final l'avait contraint à laisser  filer Alessandro de Marchi vers la victoire. Le bilan de la journée est mitigé pour l'équipe Tinkoff: Contador reste un solide maillot rouge mais le grimpeur suisse Oliver Zaugg, qui a entrevu la  victoire d'étape après avoir faussé compagnie à ses compagnons d'échappée, a  été doublé dans le final par Hesjedal.  

Contador) a  perdu une poignée de secondes sur Chris Froome et Joaquim Rodriguez mais il a  accru son avance sur son dauphin Alejandro Valverde, désormais à 42 secondes. Quoi qu'il en soit, avec encore deux grosses étapes de montagne à venir, les situations sont loin d'être figées. 

Christian Grégoire