Danny Van Poppel
Danny Van Poppel. | DAVID STOCKMAN / BELGA MAG / BELGA/AFP

Gougeard et Bouet surpris par les sprinteurs, Van Poppel en profite

Publié le , modifié le

Il y a bien failli avoir une première victoire française sur les routes de la Vuelta. Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale) et Maxime Bouet (Etixx Quick-Step) faisaient en effet partie de l'échappée du jour, et n'ont été rejoints qu'à quelques hectomètres de la ligne. Le Néerlandais Danny Van Poppel, fils de Jean-Paul, en profite pour s'imposer au sprint.

Danny Van Poppel, 22 ans, a su dompter les plus expérimentés Impey (Orica GreenEdge) et Degenkolb (Trek Factory Racing) pour remporter au sprint sa première victoire d'étape sur un Grand Tour. Le jeune Néerlandais n'est pas un inconnu puisqu'il s'était révélé en 2013, en étant le plus jeune coureur du Tour de France, à vingt ans seulement. Van Poppel (Trek Factory) a réussi à s'imposer après avoir pourtant dû  changer de vélo à 10 km de l'arrivée, dans une étape marquée par l'abandon du  Britannique Chris Froome, victime d'une fracture à un pied après sa chute la  veille.

L'étape du jour longue de 173 kilomètres entre Escaldes Engordany et Andorra Lleida a été bien moins difficile que celle de la veille (où il y avait au programme 138 km avec plus de 5000m de dénivelé positif). Les Français Maxime Bouet (Etixx Quick Step) et Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale) en ont notamment profité, prenant part à l'échappée du jour dans laquelle se trouvait également Bert-Jan Lindeman (Lotto Jumbo NL), déjà vainqueur d'étape sur les routes de la Vuelta en 2015. Le groupe de tête y a cru jusque la flamme rouge, quand le peloton n'était plus qu'à une dizaine de secondes d'eux. Les échappés se sont fait avaler par les équipes de sprinteurs à moins de 500 mètres de la ligne. Un final cruel, mais logique au vu du parcours. 

Demain les coureurs qui parviendront à prendre l'échappée du jour pourront peut-être espérer la victoire d'étape, au vu du profil de cette 13e étape entre Catalayud et Tarazona, qui s'annonce d'ores et déjà plus compliquée à négocier pour les sprinteurs.

Classement de l'étape :​

1. Danny van Poppel (NED/TRE) les 173,0 km en 4 h 02:11.
    (moyenne: 42,9 km/h)
    2. Daryl Impey (RSA/ORI) à 0:00.
    3. Tosh Van der Sande (BEL/LOT) 0:00.
    4. Nikolas Maes (BEL/ETI) 0:00.
    5. John Degenkolb (GER/GIA) 0:00.
    6. Jempy Drücker (LUX/BMC) 0:00.
    7. Tom Van Asbroeck (BEL/LNL) 0:00.
    8. Kristian Sbaragli (ITA/MTN) 0:00.
    9. José Joaquin Rojas (ESP/MOV) 0:00.
    10. Leonardo Duque (COL/COL) 0:00.

Classement général : ​

1. Fabio Aru (ITA/AST) 47h14:30.
    2. Joaquim Rodríguez (ESP/KAT) à 0:27.
    3. Tom Dumoulin (NED/GIA) 0:30.
    4. Rafal Majka (POL/TIN) 1:28.
    5. Esteban Chaves (COL/ORI) 1:29.
    6. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 1:52.
    7. Daniel Moreno (ESP/KAT) 1:54.
    8. Mikel Nieve (ESP/SKY) 1:58.
    9. Nairo Quintana (COL/MOV) 3:07.
    10. Louis Meintjes (RSA/MTN) 4:15