Alessandro De Marchi (Vuelta 2014)
Alessandro De Marchi vainqueur de la 7e étape de la Vuelta | JOSE JORDAN / AFP

De Marchi s'impose en solitaire, Froome grappille

Publié le , modifié le

Alessandro De Marchi s'est imposé en solitaire dans la 7e étape de la Vuelta disputée entre Alhendin et Aldaucete (169 kilomètres). Membre d'une échappée de quatre coureurs, l'Italien s'est extirpé du groupe dans le final pour s'en aller remporter la première victoire d'étape sur un Grand Tour de sa carrière. Chez les leaders, Dan Martin a repris trois secondes sur ses adversaires et Warren Barguil a chuté dans le final. Valverde est toujours en rouge.

Il a fini super-combatif du dernier Tour de France, c'est dans son style caractéristique qu'Alessandro De Marchi a conquis la plus belle victoire de sa carrière sur la route d'Aldaucete en Andalousie. Toujours offensif, l'Italien de la Cannondale est récompensé sur cette Vuelta. Après pratiquement une semaine de course, il est le premier membre d'une échappée à lever les bras sur les routes espagnoles. C'est aussi la première victoire de la Cannondale, formation de Peter Sagan, sur un Grand Tour cette saison. Celui qui rejoindra Astana et le dernier vainqueur du Tour de France, Vincenzo Nibali, la saison prochaine confirme qu'il est une très bonne recrue pour la formation kazakh.

Martin et Froome grappillent

Derrière lui, Ryder Hesjedal prend la 2e place, Hubert Dupont la 3e et Johan Tschopp la 4e. C'est Philipe Gilbert qui remporte le sprint du peloton juste devant Dan Martin, faisant une petite cassure sur les autres leaders. L'Irlandais reprend trois secondes sur ses principales adversaires. Surtout il confirme qu'il est en très grande forme sur cette Vuelta. A noter que Christopher Froome a lui aussi réussi à prend la roue du Belge et revient à 19 secondes d'Alejandro Valverde au classement général. Pourtant le Britannique avait connu une journée compliquée en chutant en début d'étape puis en étant lâché un petit moment. Finalement, le vainqueur du Tour 2013 semble posséder tous ses moyens.

Au coeur de ce sprint, Warren Barguil a chuté. Le Français de la Giant ne perd pas de temps mais il est quitte pour une belle frayeur. Affaire à suivre pour celui qui vise un Top 15 sur la Vuelta qui a passé la ligne à pied en portant son vélo.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot