Alessandro de Marchi
Alessandro de Marchi s'est imposé à l'Alto Campoo | DE WAELE Tim / TDWsport Sarl / DPPI media

De Marchi au panache, Aru toujours en rouge

Publié le , modifié le

L'Italien Alessandro De Marcia a remporté, ce samedi, la 14e étape de la Vuelta, courue sur 215 km entre Vitoria et Alto Campoo. Le coureur de la BMC - équipe qui a perdu son leader, Tejay Van Garderen - a devancé dans un épais brouillard son compatriote Salavatore Puccio (Sky) et l'Espagnol José Joaquin Rojas (Movistar). Tous trois étaient échappés depuis le km 52 en compagnie de Mikaël Chérel (AG2R-La Mondiale) qui a, lui, fini au pied du podium. Au général, Fabio Aru (Astana), 9e de l'étape, conserve son maillot de leader pour 26 secondes sur "Purito" et 49 sur Tom Dumoulin.

Pour cette 14e étape, la plus longue de la Vuelta 2015, il fallait attendre le km52 pour voir 5 coureurs prendre la tangente. Il s’agissait de Salvatore Puccio (Sky), Mikaël Chérel (AG2R-La Mondiale), Alessandro De Marchi (BMC), Carlos Quintero (Colombia) et José Joaquin Rojas (Movistar). La formation Astana laissait faire puisque le maillot rouge de Fabio Aru n’était pas en danger. Sous un ciel particulièrement gris, le quintet de fuyards prenait le large et comptait jusqu’à 9’55’’ d’avance.

A 50 km de l’arrivée, les Astana décidaient d’accélérer la cadence et une trentaine de coureurs étaient alors lâchés. Les coéquipiers d’Aru laissaient toutefois l’échappée garder son avance et les 5 hommes de tête allaient vraisemblablement se disputer la victoire d’étape.

Un long final

Au pied de la dernière ascension (Alto Campoo - 18km à 5,5%), les échappés comptaient encore 9’30’’ d’avance sur un peloton toujours emmené par les Astana. Cet écart confirmait que – sauf énorme surprise - la victoire allait bel et bien se jouer entre les 5 coureurs de tête.

Au début de l’ultime ascension, les 5 hommes de tête se regardaient et personne ne prenait l’initiative de s’envoler vers la ligne d’arrivée. A ce jeu-là, Mikaël Chérel, le mieux classé au général (52e), avait de sérieux arguments pour réaliser une bonne opération. Pour rappel, le Français avait terminé 18e du dernier Tour de France, où on avait eu l’occasion de le voir dans 2 échappées, notamment lors de la fameuse étape du plateau de Beille.

Attaques !

A l’arrière, Movistar prenait les commandes du peloton tandis qu’à 10 km de l’arrivée, les fuyards ne comptaient plus que 8 minutes d’avance. C’était finalement Chérel qui était le premier à bouger, à moins de 4km de l’arrivée. Sur ses talons, De Marchi, des fourmis dans les jambes, ramenait ses compagnons d’échappée. Dans la foulée, Chérel plaçait une deuxième attaque et De Marchi se montrait encore intraitable alors que le brouillard venait jouer les trouble-fêtes.

La troisième tentative venait de Rojas. Puccio lui emboîtait le pas, suivi par De Marchi qui, manifestement plus frais que ses acolytes, allait filer seul vers la victoire. A l’arrière, au même moment, Fabio Aru (Astana) plantait une banderille et Nairo Quintana (Movistar) répondait présent. Plus émoussé, Tom Dumoulin calait.

Au panache, De Marchi, meilleur combatif du Tour de France 2014, franchissait la ligne d’arrivée en tête dans un brouillard particulièrement épais qui avait envahit le sommet d’Alto Campoo.  Puccio (+21’’) prenait la deuxième place de cette 14e étape, devant Rojas (+32’’)  et Chérel (+38’’). Pour ce dernier, qui tenait l'occasion de remporter son premier succès pro, la déception devait être grande. A l’arrière, la bataille des leaders faisait rage. Nairo Quintana, manifestement mieux que la veille, s’adjugeait la 6e place, suivi par Joaquim Rodriguez. Fabio Aru finissait 9e et conservait donc son maillot de leader.

Dimanche, la 15e étape emmènera le peloton sur 175,8 km entre Comillas et Cabrales et le final se jouera en montée, en haut de l'Alto de Sotres.

Classement de la 14e étape : 

    1. Alessandro De Marchi (ITA/BMC), les 215,0 km en 5h43:12.
    (moyenne: 37,6 km/h)
    2. Salvatore Puccio (ITA/SKY) à 0:21.
    3. José Joaquin Rojas (ESP/MOV) 0:32.
    4. Mikaël Chérel (FRA/ALM) 0:38.
    5. Carlos Quintero (COL/COL) 1:00.
    6. Nairo Quintana (COL/MOV) 3:32.
    7. Joaquim Rodriguez (ESP/KAT) 3:38.
    8. Esteban Chaves (COL/ORI) 3:39.
    9. Fabio Aru (ITA/AST) 3:39.
    10. Rafal Majka (POL/TIN) 3:44.
          ...

Classement général : 

    1. Fabio Aru (ITA/AST) 57h20:10.
    2. Joaquim Rodriguez (ESP/KAT) à 0:26.
    3. Tom Dumoulin (NED/GIA) 0:49.
    4. Esteban Chaves (COL/ORI) 1:29.
    5. Rafal Majka (POL/TIN) 1:33.
    6. Mikel Nieve (ESP/SKY) 2:10.
    7. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 2:11.
    8. Daniel Moreno (ESP/KAT) 2:13.
    9. Nairo Quintana (COL/MOV) 3:00.
    10. Romain Sicard (FRA/EUC) 3:39.
          ...

Isabelle Trancoën