Alberto Contador
Alberto Contador | JAIME REINA / AFP

Contador prend le pouvoir, Quintana chute

Publié le , modifié le

L'Allemand Tony Martin a remporté la 10e étape de la Vuelta, un contre la montre de 36,7 kilomètres entre le Monastère royal de Sainte Marie de Veruela et Borja. L'Espagnol Alberto Contador, 4e de l'épreuve, est le nouveau Maillot Rouge. Christopher Froome a déçu et surtout Nairo Quintana, le grand favori, a lourdemement chuté. Le Colombien pointe désormais à 3'25 d'Alberto Contador au classement général.

L'image est saisissante, spectaculaire. Nairo Quintana, juste après le premier passage intermédiaire de ce contre-la-montre, est affairé à réajuster ses chaussures dans la descente et se fait surprendre par sa propre vitesse. Le Colombien tente bien de réagir, essaie de resserrer le point de corde mais il est déjà trop tard. En dépit d'un coup de rein désespéré, le leader du classement général vient percuter la balustrade de sécurité de plein fouet ! Le vol plané est impressionnant mais, dans sa malchance, Quintana retombe sur le dos dans un roulé-boulé qui lui évite de se fracturer une épaule. Le coureur de Boyaca aurait pu se faire beaucoup plus mal sur ce coup-là mais ses espoirs de victoire finale, eux, sont brisés. Sur la ligne d'arrivée, le Maillot Rouge terminait ainsi, maillot déchiré, à la 82e place, bien loin de tous les favoris et de Tony Martin, implacable vainqueur.

Le triple champion du monde allemand a justifié son statut d'homme-machine sur les chronos malgré un parcours accidenté qui ne correspondait pas forcément à ses qualités de pur rouleur. Il devance son rival habituel dans cet exercice, Fabian Cancellara, troisième à 18 secondes. Intercalé entre ces deux monstres en seconde position, Rigoberto Uran redonne un peu de sourire à la Colombie après la chute de Quintana tout en s'affirmant comme un outsider très sérieux pour le podium à Saint-Jacques de Compostelle. Pour la victoire finale, les choses se sont largement décantées. En effet, alors que tous les leaders se tenaient en 30 secondes avant le départ de cette 10e étape, certains masques sont tombés. 

Valverde nouveau leader chez Movistar

Alberto Contador avait déclaré, la veille, que ses sensations étaient bonnes et qu'il viserait désormais la victoire finale sur ce Tour d'Espagne après avoir d'abord annoncé qu'un succès d'étape suffisait à son bonheur. Le leader de la Saxo a effectivement de bonnes jambes, plus personne ne pourra en douter. Quatrième du chrono à 39 secondes de Martin, "le Pistolero" s'est emparé du Maillot Rouge avec 27 secondes d'avance sur Alejandro Valverde, également auteur d'une bonne performance (1'01' de retard sur le vainqueur du jour). Désormais propulsé n°1 chez Movistar après le crash de Quintana, Valverde se positionne comme le principal rival de Contador pour le titre. Christopher Froome, lui, ne fait peut-être plus partie des prétendants au sacre. Le Britannique n'a visiblement pas retrouvé la plénitude de ses moyens comme le confirme son retard à l'arrivée (1'32). Mais lui n'a pas chuté et perdu tous ses espoirs... 

     Le classement de l'étape :
    1. Tony Martin (GER/Omega Pharma) les 36,7 km en 47:02.
    2 Rigoberto Uran Uran (COL)           à   15.
    3. Fabian Cancellara (SUI)                18.
    4. Alberto Contador (ESP)                 39.
    5. Samuel Sanchez (ESP)                   48.
    6. Cadel Evans (AUS)                      49.
    7. Vasil Kiryienka (BLR)                  58.
    8. Alejandro Valverde (ESP)             1:00.
    9 Jesse Sergent (NZl)                   1:13.
    10. Christopher Froome (GBR)            1:32.
    11. Pieter Serry (BEL)                  1:32. 
    12. Jérôme Coppel (FRA)                 1:35.
    13. Bob Jungels (LUX)                   1:39.
    14. Romain Sicard (FRA)                 1:45.
    15. Winner Anacona Gomez  (COL)          1:45.
   
    Classement général:
    1 Alberto Contador (ESP/Tinkoff)     36 h 45:49.
    2. Alejandro Valverde (ESP)          à    27.
    3. Rigoberto Uran Uran (COL)              59.
    4. Winner Anacona Gomez (COL)           1:12.
    5. Christopher Froome (GBR)             1:18.
    6. Joaquin Rodriguez (ESP)              1:37.
    7. Samuel Sanchez (ESP)                 1:41.
    8 Fabio Aru (ITA)                       2:27.
    9. Robert Gesink (NED)                  2:38.
    10. Damiano Caruso (ITA)                2:59.
    11. Nairo Quintana (COL)                3:25.
    12. Wilco Kelderman (NED)               3:29.
    13. Daniel Martin (IRL)                 3:48.
    14. Mikel Nieve Ituralde (ESP)          3:50.
    15. Warren Barguil (FRA)                4:11.

Julien Lamotte