Caleb Ewan (Vuelta 2015)
Caleb Ewan enlève son premier succès d'envergure... sans doute pas le dernier | BIEL ALINO / AFP

Caleb Ewan fait tout comme un grand !

Publié le , modifié le

Le jeune (21 ans) sprinteur australien, Caleb Ewan, a remporté la cinquième étape de la Vuelta disputée entre Rota et Alcala de Guadaira (167,3 km). Ewan a devancé John Degenkolb (Giant-Alpecin) d'une bonne longueur et Peter Sagan (Tinkoff-Saxo). C'est la plus belle victoire de la carrière d'Ewan qui avait jusqu'ici remporté dix courses cette saison mais des épreuves de seconde zone. Avec ce succès sur le Tour d'Espagne, il prouve qu'il est un futur très grand coureur. Esteban Chaves abandonne le maillot rouge de leader à Tom Dumoulin.

Dis nous qui tu as battu, nous te dirons quel type de champion tu es. Aujourd'hui, Caleb Ewan a dominé John Degnkolb et Peter Sagan, qui plus est sur une arrivée plus que difficile à Alcala de Guadaira. Preuve qu'il est l'un des meilleurs sprinteurs en devenir du peloton mondial. Jusqu'ici, Orica Green-EDGE avait choisi de le laisser s'aguerrir sur des courses moins importantes et moins relevées. Bilan, dix succès en 2015 pour Caleb Ewan (ce qui en fait l'un des coureurs les plus victorieux cette saison derrière Kristoff, Greipel et Cavendish). Avec la Vuelta, Ewan découvre le très haut niveau et vient de montrer qu'il faut désormais compter sur lui. La facilité avec laquelle il a doublé John Degenkolb dans les derniers hectomètres est tout simplement ahurissante.

Ewan dans l'histoire

Orice GreenEDGE sera entre deux sentiments ce soir puisqu'Esteban Chaves doit abandonner le maillot rouge de leader à Tom Dumoulin (Giant-Alpecin). Une petite cassure dans le sprint final est la raison de la perte du maillot de leader du Colombien. Chez les leaders, rien n'à signaler même si Chris Froome s'est fait une petite frayeur en subissant un problème mécanique à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. La journée a été marquée par l'échappée d'un trio composé de Tsagabu Grmay (Lampre-Merida), Antoine Duschene (Europcar) et Iljo Keisse (Etixx-Quick Step). Les trois hommes ont été rejoints dans les dix derniers kilomètres et ont laissé la place au plus jeune vainqueur d'étape sur le Tour d'Espagne de ces trente dernières années.