Alexis Gougeard
Alexis Gougeard. | JAIME REINA / AFP

Alexis Gougeard remporte la 19e étape de la Vuelta

Publié le , modifié le

Alexis Gougeard fait partie de cette nouvelle génération française, décomplexée et pleine de talent. Le Normand d'AG2R La Mondiale l'a confirmé sur les routes de la Vuelta, puisqu'il s'adjuge la 19e étape, à Avila. Avec la manière.

Enfin ! Il a fallu attendre la ​19e étape pour voir un Français s'imposer sur les routes de la Vuelta en 2015. Et celle-ci revient à un sacré phénomène, du nom d'Alexis Gougeard. Le jeune Français a réalisé les 22 derniers kilomètres de l'épreuve seul en tête, après avoir faussé compagnie aux 23 autres membres de l'échappée du jour. Il s'impose en solitaire et remporte la plus belle victoire de sa jeune carrière, dans un lieu mythique pour le cyclisme. Laurent Jalabert et Franck Vandenbroucke ont eux-aussi triomphé par le passé au pied du château d'Avila. Au vu de son numéro du jour, le coureur d'AG2R La Mondiale s'impose en digne successeur de ces deux champions. 

Alexis Gougeard, 22 ans, court actuellement sa deuxième saison chez les professionnels. Il s'agit de la cinquième victoire de sa jeune carrière. La troisième de la saison après la Classic Loire Atlantique et la troisième étape des Quatre Jours de Dunkerque. Il s'agit de son premier Grand Tour, lui qui est connu et suivi pour son potentiel depuis déjà quelques saisons. Champion de France juniors du contre-la-montre, vainqueur du Prologue du Tour de l'Avenir, le jeune Normand est connu pour son tempérament d'attaquant. Sur la Vuelta, on l'a vu prendre les échappées, sans succès. Jusque cette fameuse 19e étape, où la quatrième tentative a été la bonne. En attendant les suivantes, dans les années à venir. A 22 ans, Gougeard a encore une énorme marge de progression, et n'a pas fini de faire parler de lui.

Le Portugais Nelson  Oliveira (Lampre-Merida) prend la seconde place de l'épreuve à 40 secondes, quatre secondes devant le Belge Maxime Monfort  (Lotto-Soudal).

Du côté des favoris, Tom Dumoulin (Giant Alpecin) accroît encore un peu plus son avance sur son dauphin Fabio Aru (Astana). Le Néerlandais a en effet attaqué sur les pavés d'Avila, prenant ainsi sur la ligne trois secondes supplémentaires. Aru n'a pas d'autre choix que d'attaquer samedi, dans la dernière grande étape de montagne, s'il veut espérer ramener le maillot rouge à Madrid. Cette vingtième étape, entre San Lorenzo de El Escorial et Cercedilla, s'annonce difficile avec quatre cols à franchir. Le Français Stéphane Rossetto, 18e du classement général, a chuté ce vendredi, et a dû quitter la course, en larmes, à 48 heures de la fin de son premier Grand Tour.

Classement de la 19e étape :​

    1. Alexis Gougeard (FRA/ALM) les 185,8 km en 4 h 19:20.
    (moyenne: 43,0 km/h)
    2. Nélson Oliveira (POR/LAM) à 0:40.
    3. Maxime Monfort (BEL/LOT) 0:44.
    4. Andrey Amador (CRC/MOV) 0:44.
    5. Tiago Machado (POR/KAT) 0:44.
    6. Amaël Moinard (FRA/BMC) 0:44.
    7. Fabio Duarte (COL/COL) 0:53.
    8. David Arroyo (ESP/CJR) 1:03.
    9. Christian Knees (GER/SKY) 1:17.
    10. Francisco Ventoso (ESP/MOV) 1:17.

Classement général ​

1. Tom Dumoulin (NED/GIA) 78 h 20:51.
    2. Fabio Aru (ITA/AST) à 0:06.
    3. Joaquim Rodríguez (ESP/KAT) 1:24.
    4. Rafal Majka (POL/TIN) 2:31.
    5. Nairo Quintana (COL/MOV) 3:02.
    6. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 3:24.
    7. Esteban Chaves (COL/ORI) 3:39.
    8. Daniel Moreno (ESP/KAT) 3:46.
    9. Mikel Nieve (ESP/SKY) 4:19.
    10. Louis Meintjes (RSA/MTN) 7:00.