victoire Marcel Kittel (Skil-Shimano) Tour d'Espagne 2011
La joie de l'Allemand Marcek Kittel (Skil-Shimano) | AFP - JOSE JORDAN

Vuelta - Kittel au sprint

Publié le , modifié le

L'Allemand Marcel Kittel (Skil-Shimano) a remporté, ce vendredi, la 7e étape du Tour d'Espagne courue sur 187km entre Almaden et Talavera de la Reina. Il a devancé au sprint le Slovaque Peter Sagan (Liquigas) et l'Espagnol Oscar Freire (Rabobank). Au classement général, Le Français Sylvain Chavanel (Quick Step) conserve son maillot de leader pour la 4e journée consécutive.

Classement général
1. Sylvain Chavanel (FRA/QST) 27h29:12.
2. Daniel Moreno (ESP/KAT) à 0:15.
3. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) 0:16.
4. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) 0:23.
5. Jakob Fuglsang (DEN/LEO) 0:25.
6. Fredrik Kessiakoff (SWE/AST) 0:41.
7. Maxime Monfort (BEL/LEO) 0:44.
8. Jürgen Van den Broeck (BEL/OLO) 0:49.
9. Sergio Pardilla (ESP/MOV) 0:49.
10. Marzio Bruseghin (ITA/MOV) 0:52.
...

A l'examen du parcours de cette 7e étape, les sprinteurs ont dû se frotter les mains. Pas une difficulté en vue et une dernière ligne droite impériale pour un sprint massif. Dans ces conditions, les prétendants à l'échappée se doutaient bien que leur entreprise serait certainement vouée à l'échec. Cela n'a pourtant pas démoralisé quatre coureurs. Luis Angel Mate (Cofidis), Julien Fouchard (Cofidis), Steve Houanard (Ag2r-La Mondiale) et Antonio Cabello (Andalucia-Caja Granada) se sont rapidement fait la malle et n'ont été repris qu'à une dizaine de kilomètres de l'arrivée après une course plutôt calme. Limite ennuyeuse.

Après environ 40km d'efforts, les fuyards du jours ont réussi à porter leur avance à près de 9 minutes. Mais sous l'impulsion de plusieurs équipes, dont Garmin-Cervélo, cette avance s'est réduite à 5 minutes en peu de temps. Le peloton n'avait plus que 1'30" de retard à 30km du finish. A moins de 20km, Mate décide de partir en solitaire alors que le peloton est sur les talons de ses compagnons d'échappée. Mais l'aventure est de courte durée et l'Espagnol est repris après seulement 3km. C'est le moment que choisi Fouchard pour prendre à son tour la poudre d'escampette. En vain.

Sous la flamme rouge, la formation Skil-Shimano se met en ordre de bataille pour emmener son sprinteur Marcel Kittel. Les derniers hectomètres ont été perturbés par une chute provoquée par Michal Golas (Vacansoleil), réduisant le nombre de prétendant à la victoire. Face à Sagan, vainqueur la veille, Kittel a fait parler toute sa puissance. L'Allemand s'est ainsi offert sa première victoire sur un grand Tour. L'Espagnol Oscar Freire a pris la 3e place tandis que Sylvain Chavanel, pris dans la chute finale, conserve son maillot de leader pour la 4e journée consécutive.

Les choses devraient se compliquer pour le coureur de la Quick Step à partir de demain. C'est en effet une étape très vallonnée entre Talavera la Reina et San Lorenzo de El Escorial qui attend le peloton. Avant une étape de montagne plutôt costaude, dimanche.

Isabelle Trancoën