Angel Vicioso
Angel Vicioso |

Victoire d'étape pour Vicioso

Publié le , modifié le

L'Espagnol Angel Vicioso (Androni) a remporté la 3e étape du Tour d'Italie, courue sur 178 km entre Reggio d'Emilie et Rappalo. Il a devancé ses compagnons d'échappée, David Millar (Garmin), Pablo Lastras (Movistar), Daniel Moreno (Katusha) et Christophe Le Mevel (Garmin). Millar s'empare du maillot rose de leader. La course a été marquée par la chute mortelle du Belge Wouter Weylandts (Leopard).

Les hommes de tête se sont détachés  au sommet de la dernière difficulté, à 9 kilomètres de l'arrivée, pour plonger vers Rapallo, après une journée très animée sous la chaleur. Le premier groupe de poursuivants à terminé à 12 second

Une journée animée

Quatre hommes se sont d'abord dégagé en début d'apreuve, les Italiens Brambilla et Biti, accompagné par De Clercq et Pavel Brutt. Les fuyards compteront jusqu'à 5'50 d'avance avant que les grands manœuvres s'organisent à l'arrière. A la première bosse importante, le Passo del Bocco, un long faux-plat répertorié en troisième catégorie, à cause de ses derniers passages beaucoup plus difficiles, l'écart at fondu.  Dans la pente particulièrement dangereuse et rapide, les poursuivants mènent une longue chasse, et les échappés sont finalement repris à 12 km de l'arrivée, juste avant d'aborder la dernière difficulté, la montée de la Madonna delle Grazie.

Après une escarmouche sans conséquence de Fabian Wegmann, c'est là que Christophe le Mevel attaque, suivi par Pablo Lastras. Ils sont ensuite rejoint par Vicioso et Moreno. Le quatuor s'appliquent à maintenir le rythme et un avantage certes minime, entre 15 et 20 secondes sur le premier groupe d'un peloton qui s'est effiloché et David Millar pourtant, à la force du jarret, parvient à s'extraire. Surprenante tactique pour le Britannique, coéquipier de Le Mevel et qui rejoint les hommes de tête.

Ceux-ci conservent leur avantage jusqu'à la flamme rouge. Dans le sprint final, c'est logiquement le coureur le plus rapide qui l'emporte, Angel Vicioso alors que les deux Garmin n'ont pas eu assez de recul pour aller chercher l'étape. Consolation tout de même pour eux puisque David Millar a pris le maillot de leader.

Classement de la 3e étape

1. Angel Vicioso (ESP/Androni), les 173 km en 3 h 57:38.
 2. David Millar (GBR/GRM)                           m.t.
3. Pablo Lastras (ESP/MOV)                          m.t.
4. Daniel Moreno (ESP/KAT)                          m.t.
5. Christophe Le Mével (FRA/GRM)               m.t.
6. Bram Tankink (NED/RAB)                        à 0:12.
7. Jérôme Pineau (FRA/QST)                           0:12.
8. Sacha Modolo (ITA/COG)                           0:21.
9. Fabio Taborre (ITA/ASA)                            0:21.
10. Matteo Montaguti (ITA/ALM)                    0:21.
11. Davide Vigano (ITA/LEO)                          0:21.
12. Sergey Lagutin (UZB/VAC)                        0:21.
13. Alessandro Petacchi (ITA/LAM)                 0:21.
14. Mickaël Chérel (FRA/ALM)                       0:21.
15. Jan Bakelants (BEL/OLO)                           0:21.

Classement général

1. David Millar (GBR/Garmin)     10 h 04:29.
2. Angel Vicioso (ESP/AND)              à 0:07.
3. Kanstantsin Siutsou (BLR/HTC)      à 0:09.
4. Marco Pinotti (ITA/HTC)                  0:09.
5. Craig Lewis (USA/HTC)                   0:09.
6. Christophe Le Mével (FRA/GRM)    0:12.
7. Alessandro Petacchi (ITA/LAM)       0:13.
8. Pablo Lastras (ESP/MOV)                0:18
9. Yaroslav Popovych (UKR/RSH)       0:19.
10. Tiago Machado (POR/RSH)           0:19.
11. Philip Deignan (IRL/RSH)               0:19.
12. Bram Tankink (NED/RAB)            0:26.
13. Jan Bakelants (BEL/OLO)             0:29.
14. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ)            0:31.
15. Fabio Sabatini (ITA/LIQ)              0:31.