Greg Van Avermaet
Greg Van Avermaet s'impose. | DAVID STOCKMAN / BELGA MAG / BELGA

Victoire de Van Avermaet sur Paris-Roubaix

Publié le , modifié le

Le Belge Greg Van Avermaet (BMC) s'est imposé au sprint dimanche dans le 105e Paris-Roubaix, devant ses quatre compagnons d'échappée, après 257 km de course. Depuis un an, en passant par un titre olympique, le Belge est devenu l'un des hommes forts du peloton. Victime d'une chute sur le Tour des Flandres, il avait une revanche à prendre sur ce Paris-Roubaix dont il avait terminé 3e en 2015. Il a réussi à maîtriser tous les éléments contraires de cette classique pour prendre le meilleur sur les hommes forts. Sur la ligne Van Avermaet a devancé le Tchèque Zdenek Stybar et le Néerlandais Sebastian Langeveld

Ces trois hommes, rejoints par Jasper Stuyven et de l'Italien Gianni Moscon, sont partis au moment le plus propice, profitant dune courte période de flottement pendant laquelle les principaux favoris se sont regardés.  Le Belge Tom Boonen, qui visait un cinquième succès pour devenir le seul détenteur du record des victoires, a pris la 13e place de sa dernière course. Le sprint pour la sixième place a été remporté par Arnaud Démare.

Van Avermaet, 31 ans, a enlevé pour la première fois de sa carrière un "monument", le surnom des grandes classiques d'un jour. Mais son palmarès comporte aussi plusieurs courses de niveau mondial, notamment cette saison le Het Nieuwsblad, le GP E3 et Gand-Wevelgem. De plus en plus à l'aise et de plus en plus en confiance, il a appris à profiter des circonstances. Ainsi, le champion du monde, le Slovaque Peter Sagan, a été retardé à deux reprises par des crevaisons alors qu'il se lançait à l'offensive, la première fois à... 78 kilomètres de l'arrivée. D'autres attaquants ont donc tenté leur chance. Van Avermaet fut de ceux-là, bien inspiré dans son offensive. Mais ce ne fut pas si facile pour lui. car si le Belge a plusieurs fois été aux avants-postes, dans une course animée, il a aussi connu son lot de déconvenues, avec notamment un problème mécanique qui l'a contraint à changer de vélo, Il a même chuté avant Arembert. Mais il est reparti plusieurs fois à l'attaque. Jusqu'à la dernière sortie, la bonne cette fois-ci, au terme duquel il a fait valoir sa pointe de vitesse.   

Le sprint final

Greg  Van Avermaet tient enfin sa "classique"

Le classement

1. Greg Van Avermaet (BEL/BMC), les 257 km en 5 h 41:07.
2. Zdenek Stybar (CZE/QST) m.t.
3. Sebastian Langeveld (NED/CAN) m.t.
4. Jasper Stuyven (BEL/TRE) m.t.
5. Gianni Moscon (ITA/SKY) m.t.
6. Arnaud Démare (FRA/FDJ) à 12.
7. André Greipel (GER/LOT) 12.
8. Edward Theuns (BEL/TRE) 12.
9. Adrien Petit (FRA/DEN) 12.
10. John Degenkolb (GER/TRE) 12.
11. Mathew Hayman (AUS/ORI) 12.
12. Florian Sénéchal (FRA/COF) 12.
13. Tom Boonen (BEL/QST) 13.

Christian Grégoire