joie David Moncoutié (Cofidis) Tour méditerranéen 02 2011
David Moncoutié dernier vainqueur français sur le Tour un 14 juillet | AFP - BORIS HORVAT

Victoire de Moncoutié sur le Tour Méditerranéen

Publié le , modifié le

Le Français David Moncoutié (Cofidis) a remporté, dimanche, la 38e édition du Tour Méditerranéen en s'imposant dans la cinquième étape courue sur 180km entre Biot et Toulon. Lors de cette dernière étape, Moncoutié a devancé son compatriote Jean-Christophe Péraud (AG2R La Mondiale) et le Néerlandais Wout Poels (Vacansoleil).

Classement de la 5e et dernière étape:
1. David Moncoutié (FRA/Cofidis)   en 4 h 23:40.
2. Jean-Christophe Péraud (FRA/AG2R La Mondiale)    à 7.
3. Wout Poels (PB/Vacansoleil)  18.
4. Andrew Talansky (USA/Garmin-Cervélo)  m.t.
5. Morris Possoni (ITA/Sky)   à 23.
6. David Lopez Garzia (ESP/Movistar)   27.
7. Stephen Cummings (GBR/Sky)   30.
8. Pierre Rolland (FRA/Europcar)    m.t.
9. Fabrice Jeandesboz (FRA/Saur-Sojasun)   m.t.
10. Julien El Farès (FRA/Cofidis)   m.t.
...

Moncoutié dompte le Mont Faron

Si cette édition 2011 du Tour méditerranéen aura été marquée par la prestation de Romain Feillu (Vacansoleil), vainqueur de trois étapes, c'est un autre Français, David Moncoutié (Cofidis), qui est venu inscrit son nom au palmarès de cette course de début de saison. Cette ultime étape, courue sur 180km entre Biot et Toulon, avait pour principale caractéristique une arrivée en haut du Mont Faron. Et avec les 5,5 derniers kilomètres d'ascension à près de 9% de moyenne, on se doutait bien que l'aîné des frères Feillu n'allait pouvoir conserver son maillot de leader.

La victoire finale est toutefois restée dans l'escarcelle du cyclisme français puisque c'est David Moncoutié (35 ans) qui s'est montré le plus rapide, ce dimanche, et a ainsi pris la tête du classement général. Celui qui avait terminé 2e de cette épreuve en 2001 et 2008 s'est offert ce succès à l'issue d'un joli duel avec son compatriote Jean Christophe Péraud (Ag2r-La Mondiale). Meilleur grimpeur des trois dernières Vueltas, Moncoutié signe là une victoire encourageante pour la saison 2011 où il effectuera son retour, très attendu, sur le Tour de France.

De leur côté, Rémi Pauriol (FDJ) s'adjuge le classement du meilleur grimpeur tandis que Romain Feillu remporte fort logiquement celui de meilleur sprinteur grâce à ses trois victoires d'étapes.

Isabelle Trancoën