Arthur Vichot
Arthur Vichot | AFP - Joël Saget

Vichot maîtrise les Alpes

Publié le , modifié le

Le jeune Français Arthur Vichot (FDJ-BigMat), 23 ans, a remporté en solitaire la cinquième étape du Critérium du Dauphiné, disputée vendredi sur 186 km entre Saint-Triviers-sur- Moignans et Rumilly, en maîtrisant les difficultés de ce parcours de montagne dans les Alpes. .Le Britannique Bradley Wiggins (Sky) a conservé le maillot jaune de leader, à deux jours de l'arrivée.

 Vichot a distancé à 7 kilomètres de l'arrivée ses sept compagnons d'une échappée lancée à près de 120 kilomètres de la ligne. L'Espagnol Egoi Martinez a réglé un petit groupe pour la deuxième place, à 26 secondes du vainqueur. Arthur Vichot a eu le mérite de prendre la bonne échappée, sans jamais avoir faibli malgré les difficultés du jour, et d'avoir su placé son accélération dans le bon tempo, sans qu'aucun des autres hommes de tête ne puissent le suivre.  

Si les leaders d'équipes sont restés ensemble dans la montée du Grand-Colombier, le col classé hors catégorie que découvrira en juillet prochain le Tour de France, la descente a donné lieu à une offensive de l'Australien Cadel Evans, en compagnie de l'Italien Vincenzo Nibali et de plusieurs équipiers. Wiggins, lancé par ses équipiers, a réalisé ensuite la jonction à 45 kilomètres de l'arrivée avant un final débridé.  

La distance pour rejoindre l'arrivée, bien plus importante que dans la 10e étape du Tour (le 11 juillet à Bellegarde-sur-Valserine), a dissuadé les adversaires de Wiggins d'insister après le regroupement survenu à 45 kilomètres de Rumilly. Mais d'autres attaques (Luis Leon Sanchez notamment) se sont produites encore, qui ont menacé l'échappée de neuf coureurs (Sarmiento, Vichot, Jeandesboz, Méderel, Di Grégorio, Fofonov, E. Martinez, Navarro, Losada) nantis d'une avance de six minutes au pied du Grand-Colombier (Km 100). le grand perdant de la journée est Sylvain Chavanel 5e du général avant l'étape et qui a perdu plus de 9 minutes.

Le Britannique a sauvé les meubles sur cette étape, mais n'est pas encore assuré de la victoire finale, car il faudra encore absorbé samedi une nouvelle étape de montagne, longue de 167,5 kilomètres entre Saint-Alban-Leysse et Morzine, avec au programme pas moins de six ascesion dont la dernière et la plus dure (classée hors catégorie), Joux-Plane, est située à 12 kilomètres de l'arrivée. Aux 7 kilomètres, Vichot a contré une première attaque (Navarro) pour se présenter seul sur la ligne.

Déclarations

Arthur Victho:t, vainqueur d'étape "C'est la plus belle de mes victoires. Le Dauphiné est une course mythique et en plus je gagne en solitaire. Tous les efforts de mon équipe sont récompensés alors qu'on était un peu dans le dur. On a eu pas mal de pépins. C'était une étape bien vallonnée, comme on les aime. et ça a bien voulu sourire. Il y a beaucoup de jeunes Français, comme Tony (Gallopin) ou (Julien) Simon, qui marchent bien et moi aussi j'avais envie de percer.  J'ai pris mes responsabilités. Je montre à tout le monde que je franchis un palier. J'ai eu la chance de gagner dès ma première saison (2010), l'an dernier j'ai décroché deux victoires. C'était bien mais c'était au niveau français. Réussir à accrocher une belle étape au Dauphiné, c'est encourageant pour la suite.Aujourd'hui, c'est un petit pas pour moi.» 

Bradley Wiggins, leader du classement général:  "Nous avons fait ce que nous avions à faire pour défendre le maillot. Quand on a approché du sommet du Grand-Colombier, on a été averti que la descente était dangereuse. Mais certains ont foncé et il y a eu des cassures dans le peloton. Cadel (Evans) et trois de ses gars ont réussi à rester dans ce groupe, c'était un peu une erreur de notre part. L'équipe a fait alors un travail incroyable pour que tout rentre dans l'ordre. Quand nous les avons eu en vue, comme je me sentais bien, j'ai fini le travail pour alléger la pression sur mes coéquipiers." 

Classement de la 5e étapeClassement de la 5e étape 

1. Arthur Vichot (FRA/FDJ) les 186,5 km en 4h42:17.
2. Egoi Martinez (ESP/EUS) à 0:26.
3. Dmitriy Fofonov (KAZ/AST) 0:26.
4. Rémy Di Grégorio (FRA/COF) 0:26.
5. Cayetano Sarmiento (COL/LIQ) 0:26.
6. Alberto Losada (ESP/KAT) 0:26.
7. Daniel Navarro (ESP/SAX) 0:26.
8. Maxime Mederel (FRA/SAU) 0:26.
9. Maxime Bouet (FRA/ALM) 0:46.
10. Bruno Pires (POR/SAX) 0:46.
...
18. Cadel Evans (AUS/BMC) 0:59.

Classement général

1. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 18h54:23.
2. Tony Martin (GER/OPQ) à 0:38.
3. Michael Rogers (AUS/SKY) 1:20.
4. Cadel Evans (AUS/BMC) 1:44.
5. Wilco Kelderman (NED/RAB) 1:45.
6. Chris Froome (GBR/SKY) 1:48.
7. Luis Leon Sanchez (ESP/RAB) 2:02.
8. Jurgen Van den Broeck (BEL/LTB) 2:22.
9. Janez Brajkovic (SLO/AST) 2:47.
10. Jérôme Coppel (FRA/SAU) 2:55.
11. Andrey Amador (CRC/MOV) 2:56.
12. Vasili Kiryienka (BLR/MOV) 2:58.
13. Tejay Van Garderen (USA/BMC) 3:03.
14. Bruno Pires (POR/SAX) 3:17.
15. Tony Gallopin (FRA/RSH) 3:24.
16. Daniel Navarro (ESP/SAX) 3:34.
17. Richie Porte (AUS/SKY) 3:34.
18. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) 3:39.
19. Denis Menchov (RUS/KAT) 3:52.
20. Haimar Zubeldia (ESP/RSH) 3:53.