Alejandro Valverde, Movistar
Le coureur espagnol de la Movistar Alejandro Valverde | YUZURU SUNADA / BELGA MAG / BELGA/AFP

Valverde, Rui Costa, Kennaugh, champions nationaux

Publié le , modifié le

Les championnats nationaux ont rendu leur verdict dimanche, avec pour certains pays la confirmation de certains coureurs déjà renommés, comme Alejandro Valverde sacré champion d'Espagne, ou Rui Costa au Portugal; avec également Peter Kennaugh qui a conservé son titre en Grande-Bretagne. Du côté des surprises, c'est le jeune Emmanuel Buchman qui est devenu champion d'Allemagne.

A 28 ans, Rui Costa, a remporté ce dimanche son premier titre de champion du Portugal sur route. Le champion du monde 2013, également vainqueur de 3 tours de Suisse (2012, 2013, 2014), ne s'était encore jamais imposé sur la scène nationale lors de la course en ligne (deux titres en contre-la-montre en 2010 et 2013). Le coureur de la Lampre-Merida s'est imposé en réglant un petit groupe sur la ligne d'arrivée. Joni Brandao (Efapel) et Tiago Machado (Katusha) complètent le podium.

De son côté, Alejandro Valverde a décroché son 2e titre de champion d'Espagne. Déjà sacré en 2008, le coureur de la Movistar a remporté l'épreuve en s'imposant dans un sprint en côte devant Carlos Barbero (Caja Rural) et Jesus Herrada (Movistar). L'échappée du jour avait été reprise au pied de l'ascension finale.

Kennaugh surprend Cavendish

En Grande-Bretagne, le tenant du tire Peter Kennaugh a conservé sa couronne. Le coureur de la Sky, vainqueur récemment de la première éape du Critérieum du Dauphiné, a pris le dessus sur Mark Cavendish (Etixx-Quick Step) dans la dernière bosse à 300 m de l'arrivée. Ian Stannard (Sky) complète le podium. Toujours du côté valeurs sures, Niki Terpstra, déjà couronné en 2010 et 2012 a remporté le titre de champion des Pays-Bas devant Sinkeldam et Van Poppel. 

En Allemagne, Le jeune Emanuel Buchmann (Bora-Argon) a créé la surprise en décrochant, à 22 ans et pour sa première tentative, le  titre de champion national terme des 204,8 km de course, dimanche à Bensheim. Buchmann, qui fera ses débuts au Tour de France le 4 juillet à Utrecht, a  amé le pion aux grands favoris, à commencer par le tenant du titre André Greipel (18e) et le "roi des pavés" John Degenkolb (16e). Il s'est imposé devant Nikias Arndt, déjà premier dauphin dans le contre-la-montre vendredi, et Marcus Burghardt.

En Belgique, ceux que l'on attendait (Van Avermaet, Boonen, Bakelants) n'ont pas pu imposer leur loi. Au contraire, c'est le surprenant Preben Van Hecke (Topsport Vlaanderen) qui s'est imposé au sprint, en duel avec son dernier compagnon d'échappée, Jurgen Roelandts (Lotto-Soudal). Partis à une poignée en tout début de course, les deux hommes ont tenu jusqu'au bout. Greg Van Avermaet, sorti dans le dernier tour, complète  le podium  A 32 ans, c'est la première victoire significative pour Van Hecke, qui ne sera pas sur le Tour de France..

Les champions nationaux

Afrique du Sud: Jacques Janse van Rensburg (MTN-Qhubeka)
Allemagne: Emanuel Buchmann (Bora)
Australie: Heinrich Haussler (IAM)
Autriche: Marco Haller (Katusha)
Belgique: Preben Van Hecke (Topsport)
Canada: Guillaume Boivin (Optum-Kelly)
Danemark: Chris Anker Sörensen (Tinkoff)
Erythrée: Natnael Berhane (MTN-Qhubeka)
Espagne: Alejandro Valverde (Movistar)
Estonie: Gert Joeäär (Cofidis)

Etats-Unis: Matthew Busche (Trek)
Ethiopie: Tsgabu Grmay (Lampre)
France: Steven Tronet (Auber 93)
Grande-Bretagne: Peter Kennaugh (Sky)
Italie: Vincenzo Nibali (Astana)
Lettonie: Aleksejs Saramotins (IAM)
Luxembourg: Bob Jungels (Trek)
Norvège: Edvald Boasson Hagen (MTN-Qhubeka)
Pays-Bas: Niki Terpstra (Etixx)
Pologne: Tomasz Marczynski (Torku)
Portugal: Rui Costa (Lampre)
République tchèque: Petr Vakoc (Etixx)
Russie: Yury Trofimov (Katusha)
Slovaquie: Peter Sagan (Tinkoff)µ
Suisse: Danilo Wyss (BMC)
 

Christian Grégoire