Simon Clarke
Simon Clarke remporte la 4e étape du Tour d'Espagne | JOSE JORDAN / AFP

Valverde, la chute

Publié le , modifié le

Au terme d'une étape marquée par une chute de plusieurs coureurs du peloton et notamment du maillot rouge Valverde, c'est l'Australien Simon Clarke qui a remporté mardi la quatrième étape du Tour d'Espagne, au sommet du col de Valdezcaray. L'Espagnol Joaquin Rodriguez (Katusha) prend la tête au général.

La 4e étape de ce Tour d'Espagne devrait faire couler beaucoup d'encre. Alors qu'une échappée de cinq coureurs avait pris la tête dès le début de l'étape, le peloton a curieusement chuté au plein milieu de l'autoroute à 20km de l'arrivée. Parmi les victimes, le désormais ex-maillot rouge Alejandro Valverde, se remet en selle rapidement. Pas assez vite néanmoins pour résister à la subite accélération de Chris Froome et ses lieutenants de la Sky, qui mettent un énorme coup de pédale et lancent l'étape de façon pas forcément très fair-play. Le peloton explose et se scinde alors en plusieurs groupes.

Clarke, première

Bien loin de ces préoccupations, les cinq coureurs de l'échappée ont continué leur petit bonhomme de chemin. Luis Ángel Maté (Cofidis), Tony Martin (Omega-Pharma), Assan Bazayev (Astana), Jesús Rosendo (Andalucia) et Simon Clarke (Orica-GreenEdge) ont ainsi pris les devants, et ce jusqu'à 17km de l'arrivée. C'est ce moment qu'a choisi Tony Martin, champion du monde du contre-la-montre en 2011, pour placer une accélération à laquelle seul Simon Clarke parvient à résister.

Au terme des 160,6km de course disputée sous 40 degrés, c'est le coureur de la formation Orica GreenEdge qui remporte à 25 ans la plus belle victoire de sa carrière, sa première en tant que professionnel."J'ai essayé (de gagner) à plusieurs reprises et je compte tellement de 2e et 3e places, a confié Clarke à l'issue de la course. C'est pour cela que je suis si heureux".

Froome et Contador montrent les muscles

Après leur tour de force hier, Chris Froome et Alberto Contador ont une nouvelle fois montré toutes leurs qualités. Mais après quelques attaques de l'Espagnol, les deux grands favoris sont rentrés dans le rang. Du coup, c'est Joaquim Rodriguez (Katusha) qui récupère le maillot rouge après avoir laissé échapper l'étape de lundi sur le fil à Alejandro Valverde, qui pointe désormais à 36 secondes. Qu'on se le dise, la Vuelta est lancée.

Victor Patenôtre