Richie Porte
Richie Porte | AFP - LIONEL BONAVENTURE

Un avant-goût de succès basque pour Porte

Publié le , modifié le

L'Australien Richie Porte (Sky) a remporté vendredi la 5e étape du Tour du Pays Basque disputée dans des conditions dantesques, dans le froid et sous une pluie battante, sur 166 km entre Eibar et Beasain. Il a devancé sur la ligne l'Espagnol Samuel Sanchez (Euskaltel) et son coéquipier, le Colombien Sergio Henao, qui conserve son maillot de leader pour une poignée de secondes. Pour Richie Porte, grand favori de la dernière étape qui se courra contre-la-montre samedi, cette victoire légèrement détachée est sans un doute un avant-goût du succès final sur les routes basques.

Annoncée comme l'étape-reine de la course, celle-ci a tourné au calvaire pour les coureurs frigorifiés, en tout cas pour ceux qui ont eu bien du mérite à aller au bout. Avec plus de quarante abandons sur cette seule journée, il fallait en effet chercher du côté des mieux  placés au classement général pour trouver ceux qui ont bravé les conditions difficiles pour tenter de maintenir leur position au classement.

Après une tentative du Français Thibaut Pinot accompagné de l'Espanol Izaguirre, la grande échappée du jour fut l'oeuvre du jeune Basque Omar Fraile, 22 ans, qui a attaqué à un peu plus de 50 kilomètres de l'arrivée, avalant avec courage les différentes ascensions, souvent courtes mais très nerveuses et  preésentant de forts pourcentages . Seul face à un peloton réduit à une trentaine d'unités, mais emmené par les hommes de la Sky, notamment Kiryienka, bien décidés à préserver les chances de leur leader actuel Sergio Henao et de leur leader d'équipe Richie Porte, Fraile a lutté dans la difficulté jusqu'à être repris dans l'Alto de Olabera, à six kilomètres de l'arrivée.

Derrière, comme aucun des outsiders, que ce soit Quintana, 2e au général, Contador, ou Spilak, n'a pris la responsabilité d'attaquer, Samuel Sanchez a tenté de filer dans la dernière descente pour grappiller quelques secondes sur Porte avant le contre-la-montre. Mais l'Australien, en forme éblouissante actuellement (il a remporté Paris-Nice et terminé 2e du Critérium international en, ayant gagné une étape), n'a pas laissé l'Espagnol prendre le large. Dans un premier temps, c'est Henao qui est allé le chercher, puis Porte a lui même fait le travail pour revenir tout en puissance et aller cueillir l'étape en distançant ses poursuivants de 4 secondes.

Classement de la 5e étape

1. Richie Porte (AUS/SKY) les 166,1 km en 4h40:43.
2. Samuel Sanchez (ESP/EUS) à 0:04.
3. Sergio Henao (COL/SKY) m.t.
4. Nairo Quintana (COL/MOV) m.t
5. Pieter Weening (NED/ORI) m.t.
6. John Gadret (FRA/ALM) m.t.
7. Alberto Contador (ESP/SAX) m.t.
8. Simon Spilak (SLO/KAT) m.t.
9. Diego Ulissi (ITA/LAM) à 0:20.
10. Giampaolo Caruso (ITA/KAT) m.t. 

Classement général

1. Sergio Henao (COL/SKY) 21h04:07.
2. Nairo Quintana (COL/MOV) à 0:06.
3. Richie Porte (AUS/SKY) m.t.
4. Alberto Contador (ESP/SAX) 0:10.
5. Simon Spilak (SLO/KAT) m.t.
6. Pieter Weening (NED/ORI) 0:35.
7. Carlos Betancour (COL/ALM) 0:37.
8. Samuel Sanchez (ESP/EUS) 0:47.
9. Giampaolo Caruso (ITA/KAT) 0:51.
10. Diego Ulissi (ITA/LAM) 1:03.

Christian Grégoire