Un autre ex-coéquipier d'Armstrong à l'US Postal avoue s'être dopé

Publié le , modifié le

Un autre ex-coéquipier du champion déchu Lance Armstrong, le Norvégien Steffen Kjaergaard, a reconnu s'être dopé à l'EPO, corroborant l'idée qu'il s'agissait d'une pratique répandue au sein de l'US Postal.

Lors d'une conférence de presse, Kjergaard, qui a couru le Tour de France  aux côtés d'Armstrong en 2000 et 2001, a expliqué avoir commencé à se doper "de  sa propre initiative" en 1998 alors qu'il était dans l'équipe danoise Chicky World. Il avait alors contacté le docteur belge George Mouton, surnommé "Docteur  Seringue", pour "des conseils" et "éviter les risques d'être pris".

Gilles Gaillard