Un ancien équipier d'Armstrong échappe aux sanctions

Publié le , modifié le

Un ex-coéquipier du champion déchu Lance Armstrong, le Norvégien Steffen Kjaergaard, qui avait reconnu s'être lui aussi dopé, va échapper à d'éventuelles sanctions car les faits sont prescrits, a indiqué l'autorité antidopage norvégienne. Il avait avoué s'être dopé à l'EPO en octobre dernier, pour des faits remontant avant 2003.

"Les faits violant le règlement sur le dopage commis par le cycliste sont  classés pour cause de prescription", a expliqué Antidoping Norge dans un  communiqué. Ces faits remontent à une période comprise entre 1998 et le printemps 2003,  soit un laps de temps antérieur aux délais de prescription qui sont de huit ans  en Norvège, a fait valoir l'organisme. Steffen Kjaergaard a participé au Tour de France sous les couleurs de l'US Postal en 2000 et 2001.

AFP