Diego Ulissi sprinte plutôt bien
Diego Ulissi sprinte plutôt bien | AFP - LUK BENIES

Ulissi sur son 31

Publié le , modifié le

Le champion d'Italie Giovanni Visconti (Farnese) a été déclassé dans le sprint d'arrivée de la 17e étape du Tour d'Italie qui est revenue à son compatriote Diego Ulissi (Lampre), ce mercredi à Tirano. Visconti, qui avait franchi la ligne le premier, a été rétrogradé à la troisième place, quelques instants plus tard, par le jury des commissaires.

Le champion d'Italie, enfermé le long des barrières, a repoussé de la main Ulissi pour s'ouvrir la voie et passer en tête. Ulissi, contraint de se rabattre au centre de la chaussée, a été déclaré vainqueur devant l'Espagnol Pablo Lastras, qui occupait l'autre côté de la route. Le peloton, comprenant le porteur du maillot rose, l'Espagnol Alberto Contador, a franchi la ligne avec un retard de l'ordre de trois minutes. Une échappée de 16 coureurs, parmi lesquels les mieux classés étaient le Bélarusse Kanstantsin Siutsou (12e à 12 min 05 sec) et le Français Hubert Dupont (15e à 17 min 09 sec), a ouvert dès le 52e kilomètre cette étape de moyenne montagne longue de 230 kilomètres.

Le groupe, que Dupont a intégré seul après une course-poursuite, a compté une avance maximale de 7 min 45 sec (Km 127) avant la réaction du peloton mené par les équipiers de l'Italien Vincenzo Nibali, soucieux de préserver ses intérêts au classement général. Dans le final, marqué par de nombreux démarrages, Visconti, Lastras, Ulissi et le Belge Jan Bakelants ont réussi à prendre l'avantage sur leurs compagnons et se disputer le succès de l'étape. Ulissi, qui est âgé de 21 ans, a gagné à deux reprises (2006 et 2007) le Mondial chez les juniors. Le Toscan dispute sa deuxième saison dans le peloton professionnel. Jeudi, la 18e étape, longue de 151 kilomètres entre Morbegno et San Pellegrino Terme, franchit un col de deuxième catégorie à 30 kilomètres de l'arrivée jugée dans la station thermale au nord de Bergame.