Alejandro Valverde
Alejandro Valverde | JOEL SAGET / AFP

Valverde gagne la Flèche Wallonne

Publié le , modifié le

Au terme de la dernière ascension du Mur de Huy, et d'une dernière accélération, Alejandro Valverde (Movistar) a remporté, pour la deuxième fois de sa carrière, la Flèche Wallonne. Huit ans après son premier succès dans cette épreuve, l'Espagnol s'est montré le plus costaud dans le célèbre juge de paix de cette course, en contrant Daniel Martin (Garmin) qui finit à la 2e place juste devant Michal Kwiatkowski (Omega).

Cette victoire le place indiscutablement parmi les favoris pour Liège-Bastogne-Liège, ce week-end. Alejandro Valverde a montré qu'il était en grande forme dans le Mur de Huy, traditionnel moment de vérité de la Flèche Wallonne. Avec les costauds dans cette dernière ascension, il a laissé Michal Kwiatkowski (Omega) faire le tempo, avant de contrer avec aisance l'attaque de Daniel Martin (Garmin). Et il est parvenu à conserver son avance pour franchir la ligne d'arrivée les bras levés, devant les deux autres coureurs. Derrière, des pointures: Mollema (Belkin) prend la 4e place, Albasini (Orica) la 7e, Kreuziger (Saxo-Tinkoff) la 8e. Il signe ainsi le troisième succès espagnol en trois ans. "Pour moi, cette victoire représente énormément", a déclaré Valverde. "Ces dernières années, j'étais près de la victoire, sur le podium, mais je ne  gagnais pas les classiques. J'ai dû être patient dans le final, il n'y avait pas d'espace pour passer  et puis la porte s'est ouverte". A deux jours de son anniversaire, il s'offre un joli cadeau pour ses 34 ans.

Vainqueur du Tour d'Andalousie, du Tour de Murcie, 4e de l'Amstel Gold Race et 5e du Tour du Pays Basque, le leader de la Movistar a montré les muscles en remportant pour la deuxième fois de sa carrière cette épreuve. Rapidement décroché par les meilleurs dans cette ascension, Philippe Gilbert, vainqueur coup sur coup de l'Amstel Gold Race et de la Flèche Brabançonne, a pris la 10e place juste derrière Daniel Moreno Fernandez, dont l'équipe Katusha a beaucoup oeuvré pour ramener le peloton sur deux échappés (Ramunas Navardauskas et Preben Van Hecke), repris à 12km de l'arrivée après avoir compté jusqu'à neuf minutes d'avance.

C'est le moment que choisissait Jérémy Roy (FDJ.fr) pour placer une attaque et sortir. Mais le peloton le gardait en point de mire et l'avalait lors de l'ultime ascension du jour. Après l'offensive de Cyril Gautier (Europcar), et une dernière tentative de Romain Bardet (AG2R), les Français se montraient une nouvelle fois aujourd'hui, mais étaient loin du compte pour trouver un successeur à Laurent Jalabert, dernier vainqueur tricolore de l'épreuve en 1997 (devant Luc Leblanc).

Vidéo: le dernier kilomètre de la Flèche Wallonne