Pierre Latour
Pierre Latour sera le leader d'AG2R en Australie. | AFP

Tour Down Under : AG2R La Mondiale vise une victoire d'étape et un Top 10 au général

Publié le , modifié le

Première date du calendrier World Tour, le Tour Down Under débute ce mardi. En Australie, la formation française AG2R La Mondiale se dit ambitieuse. Elle vise une victoire d'étape et un Top 10 au classement final. Beaucoup d'espoirs reposent sur Pierre Latour, maillot blanc sortant du Tour de France, qui sera le leader de l'équipe, cinq mois après sa chute sur la Clasica San Sebastian.

AG2R La Mondiale est arrivée sur place une semaine avant le départ de l'épreuve, emmenée par le directeur sportif Laurent Biondi. Le temps de s'acclimater à l'été austral et de reconnaître des secteurs stratégiques. Le final de la troisième étape a notamment été emprunté par les sept coureurs de l'équipe engagée en Australie mardi dernier. 

"L'objectif principal serait de placer un de nos coureurs dans le Top 10 du classement général et, dans l'idéal, de gagner une victoire d'étape", confie Laurent Biondi. Faute de sprinteurs, l'équipe n'aura pas beaucoup de fenêtres de tir. Sur les six étapes proposées par l'organisation de course, cinq pourraient être remportées par des sprinteurs.

C'est pourquoi la formation française lorgne sur les étapes 3 - avec un final "très technique" - et 4, "sélective" sur la fin. La seule vraie arrivée en côte sera sur l'étape reine (n°6), à savoir celle menant à Willunga Hill, là où Richie Porte s'impose systématiquement depuis 2014.

Une étape aux allures de baromètre pour Pierre Latour. Le maillot blanc sortant du Tour de France sera le leader d'AG2R sur le Tour Down Under. Pour sa dernière saison dans la catégorie jeune, il est attendu au tournant. 

Ne pas brusquer Latour

Tombé lourdement sur la Clasica San Sebastian le 4 août dernier, le natif de Romans-sur-Isère confiait encore en décembre avoir des douleurs dorsales et être gêné sur le vélo, juste avant de partir en stage en Espagne. "Il va mieux. Il a pris un peu de retard dans la préparation mais on ne va pas le brusquer. Il fera le maximum", explique Biondi. 

Le directeur sportif a toute confiance dans la faculté de récupération de son coureur. Cette année, il ne devrait pas être aligné dans la peau d'un leader sur un grand tour. Romain Bardet sera bien sûr la tête d'affiche sur la Grande Boucle et c'est Alexis Vuillermoz qui mènera AG2R sur le Giro.

"Bien sûr, il doit progresser cette année. Une victoire dans une course World Tour et plus de Top 10, voire de Top 5, seraient un idéal", se projette Laurent Biondi. Mais il insiste sur le fait de ne pas brusquer Latour. 

UCI World Tour