Le triomphe de Philippe Gilbert
Le triomphe de Philippe Gilbert | ERIC LALMAND / BELGA MAG / BELGA

Tour des Flandres : Gilbert, le Wallon roi des Flandres

Publié le , modifié le

Il a réussi son pari : Philippe Gilbert remporte le Tour des Flandres pour la première fois de sa carrière après un numéro de grande classe et plus de cinquante kilomètres en solitaire ! En chasse dans le final, Peter Sagan le tenant du titre, a chuté en compagnie de Van Avermaet et de Naesen. Tom Boonen, victime d'un ennui mécanique au pire moment, se consolera avec la victoire de son grand ami, Philippe Gilbert.

Philippe Gilbert et la tradition, une histoire d'amour. Le Mur de Grammont faisait son retour sur le Tour des Flandres mais loin de l'arrivée ? Le coureur de la Quick-Step Floors s'est attaché à lui rendre ses lettres de noblesses en construisant une partie de son succès sur les pentes terribles du Muur en compagnie de son meilleur ami, Tom Boonen, à qui le destin a réservé un sort cruel pour son ultime Tour des Flandres. Le Vieux Quaremont est depuis quelques années le nouveau moment clé du Ronde ? C'est sur ces pavés aussi inégaux que mythiques que Gilbert a porté l'estocade finale à 55 kilomètres de l'arrivée s'il vous plait ! Lui le Wallon, maillot de champion de Belgique sur le dos, remporte la plus belle victoire de sa carrière en terres flamandes sous les acclamations d'une foule massive et conquis par une performance et un panache fabuleux.

Vidéo. Le sacre de Gilbert

Le Mur de Grammont déjà décisif

Le Mur de Grammont est éternel. Gilbert et Boonen le savaient et c'est pour ça qu'ils se sont portés en tête au pied et qu'ils ont accéléré. Piégés, les Sagan, Van Avermaet et autre Naesen ne pouvaient que s'en vouloir. La course venait (déjà) de basculer. le groupe formé à l'avant avec donc Gilbert et Boonen mais aussi Kristoff, Vanmarcke, Rowe, Démare, Chavanel et Coquard, était fort et creusait l'écart. L'écart, Gilbert le créait lui sur la deuxième ascension du Vieux Quaremont. A 55 kilomètres de l'arrivée il s'en allait seul. On ne le savait pas encore mais il n'allait plus être repris.

Terrible sort pour Boonen... et Sagan !

Derrière, le groupe Boonen était repris par le groupe Sagan. Le triple vainqueur de l'épreuve voyait ses derniers espoirs de quatrième succès, synonyme de record, s'évanouir entre un ennui mécanique et un dépannage trop long. Comble de la cruauté, c'est sur le Taaienberg, son mont préféré d'ailleurs surnommé "Boonenberg" que le Belge devait abdiquer.

Vidéo. Cruelle fin pour Boonen

Devant, Gilbert maintenait la cadence mais Sagan avait profité du Taaienberg pour accélérer. Flanqué de six coureurs puis de deux, Van Avermaet et Naesen, ils chassaient fort jusqu'au sommet du Vieux Quaremont. Et là, ce fut le drame. Le Slovaque se prenait dans une veste d'un spectateur, chutait et entraînait ses deux compagnons avant lui. La course était terminée.

Vidéo. La chute de Sagan

Malgré le retour du trio Van Avermaet, Vanmarcke et Terpstra et des jambes brûlantes comme jamais, le Wallon n'était plus revu et pouvait savourer le plus grand moment de sa carrière. Nicki Terpstra termine deuxième pour un doublé Quick-Step et Van Avermaet complète le podium. Sylvain Chavanel, premier Français, termine 9e.

Gilbert dans l'histoire​

La victoire de Gilbert lui permet de compléter un palmarès incroyable. Il est le deuxième Wallon, après Claudie Criquielion il y a 30 ans (1987), à s'imposer sur le Tour des Flandres. Après Liège-Bastogne-Liège (2011) et le Tour de Lombardie (2009 et 2010), Gilbert enlève le quatrième Monument de sa carrière. Maillot de Belgique sur le dos, il vient de marquer à jamais l'histoire d'une course, la plus belle de toutes : le Tour des Flandres.