Gallopin Lotto Gand-Welvegem 2014
Tony Gallopin (Lotto) sur les pavés de Gand-Welvegem 2014 | DIRK WAEM / BELGA MAG / BELGA/AFP

Tour des Flandres: Gallopin ambitieux

Publié le , modifié le

A l'aise sur les Flandriennes, comme le prouve sa 6e place sur le GP E3 Harelbelke, Tony Gallopin aborde le Tour des Flandres en confiance. Le coureur de la formation Lotto-Belisol s'est confié à France TV Sport à quelques heures du départ du Tour des Flandres sur lequel il se veut très ambitieux.

Quel sera vôtre rôle au sein de la Lotto-Belisol ?
Tony Gallopin: "Je pense qu’avec Jürgen Roelandts, on va partir sur un rôle de co-leader. C’est ce qu’on a fait à Harelbeke (sur le GP E3). On affinera au fur et à mesure de la course. Peut être que dans le final, l’un ou l’autre se sentira mieux et dans ce cas-là on avisera mais au départ je pense qu’on partira comme ça, à égalité."

Vous êtes très en forme, vous avez fini 6e sur le GP E3, l’ambition et la motivation sont forcément là…
T.G.: "Pour l’instant tout se passe bien. Depuis Paris-Nice, mise à part cette chute sur la dernière étape qui m’a un peu perturbé pour Milan-San Remo, tout va bien. L’objectif était d’être à 100% sur ces courses-là et à Harelbeke ou sur le Gand-Wevelgem tout allait bien donc j’espère que ce sera encore le cas dimanche."

Donc vous êtes satisfait de votre changement d’équipe. Vous pensez avoir fait le bon choix ?
T.G.: "Oui pour le moment je suis très content, tout va bien. Ils me laissent faire le programme que je souhaitais faire. La seule condition était que la forme soit-là sur ces courses-là (les Flandriennes, ndlr) donc je pense que tout va bien dans les deux sens."

Vous avez vu une approche différente chez Lotto par rapport à ce que vous avez connu ?
T.G.: "J’étais déjà chez Radioshack l’année dernière. Une équipe qui accordait beaucoup d’importance à ces courses-là aussi donc je n'ai pas vu beaucoup de changements. Il n’y a pas vraiment de secret pour aborder cette période, il faut juste être à 100% le jour J."

Un petit mot sur le parcours ? L’absence du Mur de Grammont, vous trouvez ça dommage ?
T.G.: "Je n’ai jamais connu l’ancien parcours. La course évolue, je ne cherche pas à regarder le passé pour savoir comment c’était. Le parcours a encore changé par rapport à l’année dernière et je le pense encore plus difficile mais pour l’absence du Mur de Grammont n’est pas un problème."

Qui est le grand favori pour vous sur la course de dimanche ?
T.G.: "Je pense que Fabian (Cancellara) a montré qu’il était fort. Avec Sagan, ce sont les deux grands favoris. C’est vraiment dur de dire lequel est au-dessus de l'autre. Je ne peux pas en sortir un"

Vous avez déclaré préférer les Flandriennes mais que les Ardennaises, vous correspondaient mieux..
T.G.: "Je pense oui. Le parcours des Ardennaises avec des montées un peu plus longues me correspond mieux mais mon cœur penche pour les Flandriennes."

Christophe Gaudot @ChrisGaudot

UCI World Tour