Primoz Roglic
Trois sorties, trois victoires finales pour Roglic en 2019. | AFP

Tour de Romandie : Primoz Roglic conserve son titre sur le Tour de Romandie sans trembler

Publié le , modifié le

Il a écœuré tout le monde. Primoz Roglic (Jumbo Visma) a remporté la dernière étape du Tour de Romandie dimanche. Leader depuis mercredi, le Slovène n'a pas souhaité contrôler. Il a battu tous les spécialistes du chrono à Genève pour décrocher son troisième succès cette semaine. Il remporte le classement général avec 49 secondes d'avance sur Rui Costa (UAE) et plus d'une minute sur Geraint Thomas (Team Ineos). David Gaudu a limité la casse mais il a perdu sa place sur le podium, terminant à une honorable 5e place.

Trois sorties cette année, trois victoires finales. Primoz Roglic est littéralement imbattable en 2019. Après l'UAE Tour et Tirreno-Adriatico, le Slovène a été sacré sur le Tour de Romandie dimanche. Déjà vainqueur sur les étapes 1 et 4, il a atomisé tout le monde sur le contre-la-montre de clôture à Genève. Alors que tous les favoris avaient tous terminé à plus de 20 secondes du temps de Victor Campenaerts (Lotto Soudal), Roglic a coupé la ligne avec 13 secondes d'avance, surpassant tous les spécialistes de l'exercice chronométré. Le Belge, qui était tombé sur le prologue, termine 2e de cette dernière étape, devant le pistard du Team Ineos, l'Italien Filippo Ganna, deux secondes plus lent.

C'est de très bon augure pour Roglic avant le Giro, dont le départ est donné samedi prochain. Il fera partie des plus grands favoris sur les routes italiennes. Derrière le deuxième sacre consécutif sur l'épreuve suisse du leader de la Jumbo Visma, c'est Rui Costa (UAE) et Geraint Thomas (Team Ineos) qui complètent le podium du général. Bonne nouvelle pour le Gallois qui monte en puissance après un début de saison franchement terne. Elle est moins bonne pour David Gaudu (Groupama-FDJ).

Gaudu 5e et meilleur jeune

Le Français, troisième au départ de l'épreuve, a limité la casse sur un exercice qui n'est pas sa tasse de thé, mais il a été logiquement dépassé par le Gallois au classement général. Felix Grossschartner (Bora-Hansgrohe), auteur d'un très bon temps, le bat aussi pour 4 petites secondes. Quoiqu'il en soit, ce Tour de Romandie restera une réussite pour Gaudu, vainqueur d'une étape vendredi, le premier succès en World Tour pour l'un des plus grands espoirs du cyclisme français, et finalement 5e du classement général final et meilleur jeune.

Le deuxième français au classement général, Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert), lui aussi peu à l'aise avec le chrono, termine à la 18e place du général à cause d'un 80e temps à Genève (à 2'09'' de Roglic). On notera aussi le retour intéressant d'un ancien pensionnaire de la formation AG2R La Mondiale. Carlos Betancur (Movistar) a beau terminer aux portes du Top 10 (11e), il avait jusque-là complètement disparu de la circulation, lui le vainqueur de Paris-Nice 2014 et ex-5e du Giro 2013.

UCI World Tour